Édition numéro 49



February 20th, 2012

Des nouvelles du Fonds

Retour sur la Journée de la recherche du FRQNT

Le 9 février dernier avait lieu la huitième édition de la Journée de la recherche du FRQNT, animée par Mme Maryse Lassonde, directrice scientifique du Fonds. Cette année, la thématique des matériaux a été retenue afin d'illustrer la diversité et la multidisciplinarité des travaux de recherche touchant ce domaine de même que leur contribution à l'innovation, à la prospérité du Québec ainsi qu'au mieux-être de la société.

Près de 200 personnes ont assisté à cet événement qui a permis de présenter un éventail de recherches financées par le FRQNT dans le cadre de ses programmes de bourses et de subventions. De plus, la journée a aussi été un moment privilégié pour permettre les échanges entre les membres du conseil d'administration, les partenaires publics et privés du Fonds de même que membres de la communauté universitaire et collégiale.

Dans son allocution M. Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec,  a mentionné qu'il effectue actuellement une tournée des universités et a souligné les recherches remarquables qui se font au Québec. Il a rappelé les objectifs de la Loi 130 visant à rassembler sous une bannière commune les trois Fonds de recherche tout en conservant la mission propre à chacun des fonds. En terminant, M. Quirion a rappelé que l'appel de proposition pour de grands projets intersectoriels (ajouter un lien vers la nouvelle suivante) se terminait le 29 février 2012.

Le mot de bienvenue a été prononcé par M. Denis Brière, recteur de l'Université Laval, où se déroulait l'événement. Il a félicité M. Quirion pour sa nomination à titre de scientifique en chef du Québec et Mme Lassonde pour la sienne à titre de directrice scientifique du FRQNT. Il a enchaîné en saluant l'initiative du gouvernement du Québec de favoriser la synergie entre les Fonds de recherche. Il a aussi mentionné que l'interdisciplinarité est un objectif du plan stratégique de l'Université Laval et a souligné les pôles d'excellence en sciences naturelles et génie de son établissement.

La journée s'est ensuite poursuivie avec les présentations de chercheurs et d'étudiants sur leurs travaux de recherche et des témoignages de collaboration, dans le cadre des différents programmes du FRQNT.

Mme Mirela Vlad, boursière du programme de stage FRQNT-CRSNG de bourses en milieu de pratique BMP Innovation, a fait une présentation intitulée « Revêtements aqueux nanocomposites anti-UV pour le bois à usage extérieur ». Elle a expliqué que des nanoparticules de zinc ou de titane ont été incorporées avec succès dans une teinture commerciale pour bois à base d'eau et ont amélioré significativement sa performance aux tests de vieillissement. Sous la direction du professeur Bernard Riedl de l'Université Laval, ce projet a été réalisé en collaboration interinstitutionnelle et internationale avec l'entreprise FPInnovations. Pour cette dernière, le programme BMP Innovation est une opportunité d'explorer des sujets de recherche sous des angles différents et d'évaluer les candidats pour les recruter. Mme Vlad travaille maintenant comme chercheure en nanotechnologies pour les produits du bois pour FPInnovations.

M. Hugues Couderc, stagiaire postdoctoral, a présenté un témoignage d'une collaboration université-entreprise dans le cadre du programme FRQNT-Mitacs de stages Accélération Québec. Son stage, réalisé à l'Institut de recherche d'Hydro Québec (IREQ), porte sur le projet « Caractérisation diélectrique de nanocomposites polymériques » et vise à rehausser la qualité des isolants des câbles haute tension et des transformateurs par l'ajout de nanoparticules aux matériaux polymères. Sous la direction de M. Éric David, professeur à l'École de technologie supérieure, les travaux ont porté sur la stabilité des isolants, leur dégradation  et leur permittivité. Les travaux amorcés dans le cadre de ce stage se poursuivent grâce un financement de cinq ans du CRSNG pour des applications en électrotechnique.

M. Jérôme Claverie, professeur à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), a présenté le Centre québécois sur les matériaux fonctionnels (CQMF). Le CQMF est un centre de recherche dédié à l'étude de nouveaux matériaux organiques ou hybrides qui possèdent des fonctions spécifiques en plus de leurs propriétés structurelles. Ses membres conçoivent, synthétisent, caractérisent et testent ces matériaux ainsi que les dispositifs qui en découlent dans les domaines du monde biomédical, du développement durable et des technologies des énergies propres. Les projets portent notamment sur l'énergie solaire, l'hydrogène, les condensateurs électrochimiques, le recyclage de sacs plastiques, les matériaux ligno-cellulosiques ou des agents de contraste pour l'imagerie cellulaire par résonance magnétique. Le CQMF est financé dans le cadre du programme Regroupements stratégiques.

Mme Joëlle Margot, professeure à l'Université de Montréal, a présenté Plasma-Québec. Un plasma est une matière partiellement ou totalement ionisée constituée d'un mélange de particules neutres, d‘ions positifs et d'électrons négatifs, parfois aussi d'ions négatifs. La programmation du centre s'articule autour de trois axes : science des plasmas, procédés assistés par plasmas et applications de ces procédés dans des secteurs stratégiques. Parmi les applications présentées : analyse chimique par plasma-laser, synthèse par laser de nanotubes de carbone ou injection de ciment dans des tissus osseux. Plasma-Québec collabore avec plusieurs PME pour qui ces procédés de fabrication sont très utiles, mais ne disposent pas de l'expertise pour les élaborer. Plasma-Québec est financé dans le cadre du programme Regroupements stratégiques.

M. Theo van de Ven, professeur à l'Université McGill, a présenté le Centre de recherche sur les matériaux auto-assemblés (CRMAA). Le Centre est axé sur une méthode puissante de formation de structure : l'auto-assemblage moléculaire (monocouches, polymères, interfaces biologiques et matériaux liquides cristallins). Il rassemble des chimistes de synthèse et en biophysique, des experts en caractérisation et des experts en science des matériaux et offre de la formation avancée. Des chercheurs du Centre ont développé en particulier : une technique d'encapsulation et de déchargement d'une cargaison par des nanotubes d'ADN, « L'ADN en Lego ». Les champs d'application couvrent le domaine médical, la nanoélectronique et l'énergie solaire. Le CRMAA est financé dans le cadre du programme Regroupements stratégiques.

M. André-Marie Tremblay, professeur à l'Université de Sherbrooke, a présenté « Pourquoi empiler les problèmes? Interfaces de matériaux quantiques ». Il a expliqué qu'en mécanique quantique, la matière peut se comporter comme une onde. Les interactions entre les particules ayant lieu dans les matériaux quantiques donnent naissance à des propriétés remarquables, par exemple la supraconductivité. M. Tremblay a présenté le graphène, un nouveau matériau qui permettra la création de supraconducteurs qui pourraient servir de base à l'ordinateur quantique. M. Tremblay a également souligné la force de la recherche en équipe au Québec. Les travaux de M. Tremblay ont été financés dans le cadre du programme Projet de recherche en équipe.

Mme Clara Santato, professeure à l'École Polytechnique de Montréal, a présenté « Vers la réalisation de sources de lumières tout plastique efficaces ». L'électronique organique utilise des matériaux moléculaires composés essentiellement d'atomes de carbone alternant des liaisons simples et doubles. Ces produits sont peu coûteux, multifonctionnels, capable de transporter des charges et de la luminescence et pouvant s'intégrer avec des systèmes biologiques. Les travaux de recherche visent à améliorer la qualité de ces matériaux. La subvention du Fonds a également permis de former des étudiants dans un milieu multidisciplinaire. Les travaux de Mme Santato ont été financés dans le cadre du programme Établissement de nouveaux chercheurs.

Mme Ana Tavares, professeure à l'INRS-Centre Énergie Matériaux Télécommunications, a présenté « Hydroxydes doubles lamellaires comme électrolytes solides pour les piles à combustible alcalines ». L'objectif de ce projet est de développer un électrolyte alternatif à celui utilisé couramment dans les piles à combustible alcalines afin d'améliorer l'efficacité des piles en présence de CO2. Les membranes échangeuses d'anions ne sont pas assez stables pour être une bonne alternative. Les argiles anioniques pourraient apporter une solution. En modifiant chimiquement l'hydrotalcite, une argile anionique naturelle, sa conductivité anionique a été doublée, ce qui en fait un électrolyte solide prometteur pour les piles alcalines. Les travaux de Mme Tavares ont été financés dans le cadre du programme Projet de recherche en équipe.

M. Andro Vachon, professeur au Cégep de Thetford, a  présenté « Amélioration des propriétés mécaniques du biopolymère PLA ». Les propriétés mécaniques des bioplastiques, tel l'acide polylactique (PLA), doivent être améliorées afin de pouvoir remplacer les thermoplastiques conventionnels (par exemple : le polyéthylène). Dans ce projet, plusieurs additifs ont été utilisés afin d'augmenter la résistance à l'impact et les propriétés thermomécaniques des bioplastiques. Une nouvelle gamme de biopolymères possédant une résistance à l'impact élevée sans diminuer les propriétés mécaniques de façon importante a été développée. Les travaux de M. Vachon ont été financés dans le cadre du Programme de recherche pour les enseignants de collège.

Pour clore la journée, M. Luc Castonguay, sous-ministre adjoint par intérim à la Direction générale de la recherche, de l'innovation, de la science et société, ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, a adressé la parole aux participants. Il a notamment rappelé l'importance de recourir à l'approche intersectorielle et d'assurer un continuum entre la recherche fondamentale ainsi que l'innovation.

Le FRQNT souhaite remercier tous les conférenciers ainsi que les nombreux participants qui ont fait de cette journée un réel succès.

Soumettez vos propositions de projets intersectoriels

Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, dont un des mandats est lié au développement de la recherche intersectorielle, vous invite à lui faire parvenir d'ici le 29 février 2012 vos commentaires et suggestions (remi.quirion@frq.gouv.qc.ca) quant aux thèmes possibles des futurs grands projets intersectoriels. Quelques exemples : le Plan Nord, le vieillissement de la population, la médecine personnalisée, l'impact des arts et de la culture sur notre qualité de vie, le développement durable et les changements climatiques, l'éducation, etc.

Vos propositions (maximum de cinq pages) tiendront compte des critères suivants :

  • Niche pour le Québec et leadership international.
  • Nécessité d'impliquer des chercheurs associés à chacun des trois Fonds. Excellence des chercheurs ou des équipes actuelles.
  • Formation de la relève reposant sur un nouveau modèle intersectoriel et interdisciplinaire.
  • Occasions de partenariat public et privé tant au Québec qu'au Canada et à l'international.
  • Lien avec les priorités de la Stratégie québécoise de recherche et d'innovation.
  • Financement requis pour assurer un impact.

Un sous-comité composé de membres des conseils d'administration des trois Fonds de recherche du Québec, des trois directeurs scientifiques et du scientifique en chef étudiera les propositions soumises sur la base des critères mentionnés précédemment. Puis, il en recommandera pour financement tout au plus quatre ou cinq au ministre en titre.

Merci de votre participation!

Concours Étudiants-chercheurs étoile

Dans le cadre du concours Étudiants-chercheurs étoile, le FRQNT remettra une fois par mois un prix de 1 000 $ à un étudiant-chercheur. Dates limites pour le dépôt des candidatures pour le premier concours : 1er mars 2012. Pour le deuxième concours : 1er septembre 2012.

En plus de faire la promotion des carrières en recherche, ce concours vise à reconnaître l'excellence de la recherche réalisée par les étudiants de niveau collégial et universitaire, les stagiaires postdoctoraux et les membres d'un ordre professionnel en formation de recherche avancée, et ce, dans toutes les disciplines couvertes par le Fonds.

Pour en savoir plus : www.frq.gouv.qc.ca.

Nominations

M. Normand Labrie nommé directeur scientifique du Fonds de recherche du Québec – Société et culture

M. Normand Labrie a été désigné directeur scientifique du Fonds de recherche du Québec – Société et culture. Au moment de sa nomination, M. Labrie est vice-doyen à la recherche et professeur titulaire à la Faculté d'éducation de l'Université de Toronto (Ontario Institute for Studies in Education-OISE). M. Labrie entre en fonction le 1er mai 2012.

Lire le communiqué de sa nomination.

Mme Nadia Ghazzali nommée rectrice de l'Université du Québec à Trois-Rivières

Mme Nadia Ghazzali a été Mme Nadia Ghazzali a été nommée rectrice de l'Université du Québec à Trois-Rivières nommé rectrice de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Avant sa nomination, Mme Ghazzali était professeure au Département de mathématiques et de statistique de l'Université Laval et une des membres du Centre de recherches mathématiques (CRM), un regroupement stratégique du FRQNT. Depuis 2006, elle était titulaire de la Chaire CRSNG-Industrielle Alliance pour les femmes en sciences et génie au Québec

Lire le communiqué de sa nomination.

Prix et distinctions

Les 10 découvertes de l'année 2011 du magazine Québec Science

Chaque année, le magazine Québec Science propose un tour d'horizon de la recherche québécoise et sélectionne 10 découvertes jugées importantes. Les travaux des chercheurs financés par le FQRNT se retrouvent dans les « Découvertes de l'année 2011 » :

« Lumière sur les neurones », MM. Yves De Koninck et Réal Vallée, professeurs à l'Université Laval et membres du Centre d'optique, photonique et laser (COPL) ;

« Collaboration souterraine », Mme Annie DesRochers, professeure à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), membre du Centre d'Étude de la Forêt (CEF) et du Réseau Ligniculture Québec ;

« Des médicaments téléguidés », M. Sylvain Martel, professeur à École Polytechnique de Montréal et membre du Regroupement stratégique en Microsystèmes du Québec (ReSMiQ) ;

« L'estuaire tourne au vinaigre », M. Alfonso Mucci, professeur à l'Université McGill, membre du Centre de recherche en géochimie et géodynamique (GEOTOP) et du Groupe interinstitutionnel de recherches océanographiques du Québec (Québec-Océan).

Le FRQNT salue la contribution exceptionnelle de ces chercheurs et de leur équipe à l'avancement des connaissances en sciences naturelles et génie. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter le site de Québec Science.

Les Prix du Québec : mise en candidature jusqu'au 5 avril 2012

Les Prix du Québec scientifiques représentent la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec dans le domaine scientifique. Ils reconnaissent la contribution de femmes et d'hommes exceptionnels à l'avancement du Québec et à son rayonnement, tant à l'échelle nationale qu'internationale. 

Pour connaître les conditions d'admissibilité et les critères d'attribution des Prix du Québec scientifiques.

À surveiller

La Grande Équation à Radio Ville-Marie et sur iTune U

Le Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies vous invite à écouter La Grande Équation sur les ondes de Radio Ville-Marie ou sur iTunes U. Animée par Normand Mousseau, professeur au Département de physique de l'Université de Montréal, directeur de Calcul Québec et membre du RQMP, cette émission de vulgarisation offre un regard sur le monde de la science et touche un sujet différent à chaque semaine.

Pour en savoir plus, lagrandeequation.ca ou iTunes U.

Programmes du Fonds

Voici les programmes dont les règlements ont été mis à jour :