Maude Cloutier en vedette dans CURIUM



Consultez le publireportage de la revue CURIUM (édition décembre 2019),
magazine « science et société » québécois destiné aux adolescents.

Maude Cloutier... Quand la chimie opère

Candidate au doctorat en biologie à l'INRS - Centre Arnand-Frappier, Santé Biotechnologie

« Il est facile d'être émerveillé par la chimie : elle permet tant de choses ! Fabriquer des textiles intelligents ou des soins pour la peau. Trouver des moyens pour favoriser la croissance des plantes ou la conservation des aliments. Et même… développer des vaccins ! C'est un domaine de recherche très diversifié qui satisfait ma nature curieuse. J'aime croire que ma recherche a un impact sur la santé de la population. »

Sa mission

Développer un vaccin pour neutraliser des bactéries à l'origine de maladies mortelles, aussi considérées comme de potentielles armes bioterroristes.

Sa stratégie

« Ces bactéries sont recouvertes de polysaccharides, c'est-à-dire des molécules composées de plusieurs sucres liés les uns aux autres. Le système immunitaire reconnaît les polysaccharides. En leur présence, il produit des anticorps pour neutraliser les bactéries. Grâce à la chimie, j'essaie de faire une reproduction synthétique de ces polysaccharides qu'on pourrait utiliser dans les vaccins. »

Ses plus grands fans

« Les personnes qui sont de loin les plus intéressées par ma recherche sont définitivement mes grands-parents (rires) ! Mais, bien sûr, des collègues chimistes, les chercheurs œuvrant dans le domaine de l'immunologie et du développement de vaccins s'intéressent aussi beaucoup à mes travaux. »

#scienceépique

« Pendant mes études au baccalauréat, j'ai mis le feu à un bécher contenant un solvant organique, nécessitant l'évacuation du laboratoire. Au début de ma maîtrise, je suis tombée sur une bouteille de 4 litres de solvant, qui s'est brisée. Je me suis retrouvée couchée dedans. C'était un début assez brusque aux études supérieures ! »

Vie de chercheuse

Chaque journée est réellement une nouvelle aventure ! Une journée idéale c'est quelques réactions chimiques, leur purification, la lecture d'articles scientifiques pour trouver de nouvelles réactions à tester, l'analyse de résultats obtenus la veille, un peu de vaisselle… et beaucoup de pauses café !

♦♦♦

Consultez le résumé de sa publication primée.