Amélioration de la consolidation, du fini de surface et de la cristallinité de composites à matrice thermoplastique produits par pultrusion

 

Louis Laberge Lebel

École Polytechnique de Montréal

 

Domaine : fabrication et construction

Programme : établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2017-2018

L'économie circulaire de demain requerra des produits réutilisables, réparables et recyclables tout en utilisant peu d'énergie tout le long de son cycle de vie. La pultrusion de composite à matrice thermoplastique peut potentiellement répondre à ces objectifs.

Cette méthode de fabrication produit des poutres rigides et légères en continue et à faible coût. Par contre, malgré diverses études sur le sujet, cette méthode de fabrication n'arrive pas à s'imposer dans l'industrie automobile et aéronautique. Nous attribuons cette situation par le manque de qualité des composites à matrice thermoplastique en sortant de la ligne de pultrusion. Des composites de mauvaise qualité peuvent être déconsolidés, et/ou ont un fini de surface inadéquat, et/ou ne sont pas suffisamment cristallisés.

Ce projet de recherche s'attaque directement à l'étude des phénomènes se produisant durant le refroidissement des composites à matrice thermoplastique pultrudés. L'objectif principal est d'en améliorer la qualité. Nous étudierons expérimentalement les phénomènes reliés au refroidissement des composites thermoplastiques pultrudés. Nous élaborerons un modèle mathématique incluant les phénomènes observés. Finalement, en se basant sur les observations et la modélisation, nous concevrons et testerons un système de refroidissement afin de pallier aux problématiques identifiées.

Les résultats de ce projet de recherche permettront une plus grande utilisation des composites à matrice thermoplastique dans l'économie circulaire de demain.