Biosensification en temps réel et hautement spécifique du stress oxydatif

 

Maureen McKeague

Université McGill

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme : établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2019-2020

Les dérivés réactifs de l'oxygène (DRO) sont des molécules énergétiques qui jouent un rôle central dans une multitude de processus. Malheureusement, l'analyse chimique des DRO représente plusieurs défis vu leur courte demi-vie. L'utilisation d'une sonde endogène pour mesurer les modifications stables induites par les DRO fournira une mesure quantitative des perturbations de leur homéostasie, procurera un avantage unique et par la même occasion une mesure intégrative des DRO, tout en tenant compte des processus métaboliques, antioxydatifs et des mécanismes de résistance. Cependant, l'existence de sondes non-invasives qui peuvent détecter des modifications dues au stress oxydatif et être codées génétiquement dans des cellules vivantes fait actuellement défaut. Dans ce projet, nous développerons des biocapteurs à base d'acides nucléiques capables de détecter un rapporteur prototype du stress oxydatif, 8-oxo-guanosine triphosphate. Nos sondes fourniront un nouvel outil diagnostique utile pour les médecins et permettront l'observation en temps réel et la mesure quantitative du stress oxydatif dans les cellules vivantes et les animaux. À long terme, nous pourrons aborder des questions de recherche fondamentales concernant la relation mécaniste entre le stress oxydatif, le métabolisme et les dommages à l'ADN dans un modèle animal complet.