Caractérisation fonctionnelle des rôles des petits ARN exprimés par Legionella pneumophila

 

Sébastien Faucher

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2012-2013

Au cours des 15 dernières années, il est devenu évident que les petits ARN sont, tout comme les facteurs transcriptionnels, d'important régulateurs de l'expression génique et qu'ils sont impliqués aussi bien dans les voies de régulation principales que dans des voies particulières. Les petits ARN agissent généralement en modifiant le niveau de traduction de leur ARNm cible. Plusieurs études récemment publiées montrent que les petits ARN sont impliqués au niveau de la régulation de la virulence. Legionella pneumophila est l'agent étiologique de la maladie du Légionnaires, une forme aigue de pneumonie, et est un modèle pour l'étude des pathogènes intracellulaires et émergeants. Quatre-vingt-dix petits ARN ont été identifiés chez L. pneumophila mais la fonction de seulement trois d'entre eux est connue.

Mon objectif à long terme est de déterminer le rôle des petits ARN exprimés par L. pneumophila. L'objectif principal de cette demande est d'identifier des phénotypes associés aux petits ARN exprimés par Legionella. Pour ce faire, une approche de phénotypage à haut débit sera utilisée. Des souches mutantes seront construites, puis phénotypées. La virulence, la réponse à différent stress et la capacité de survivre dans l'eau seront étudiées en utilisant des méthodes de criblage à haut-débit. Les petits ARN associés à un phénotype seront par la suite caractérisés en profondeur en identifiant et en validant leur cible. À terme, ce projet de recherche fournira un éclairage nouveau sur la régulation des pathogènes intracellulaires et pourrait permettre le développement de nouvelles stratégies pour les combattre.