Cartographie minéralogique par télédétection pour l'aide à l'optimisation de la gestion des roches stériles

 

Chercheur responsable

Kalifa Goïta, Université de Sherbrooke

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme projet de recherche orientée en partenariat : développement durable du secteur minier (2e concours)

Concours 2014-2015

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 259 000 $

Partenaire financier

  • Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

Partenaires du projet 

  • Golder Associés Ltée

Équipe de recherche

  • Mickael Germain, Université de Sherbrooke
  • Kalifa Goïta, Université de Sherbrooke
  • Caroline-Emmanuelle Morisset, Golder Associés Ltée
  • Benoît Plante, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Jérôme Théau, Université de Sherbrooke

Un des défis de l'exploitation des mines à ciel ouvert est la gestion des roches stériles, puisque des enjeux environnementaux importants peuvent être reliés à ces dernières. Par exemple, elles peuvent contenir des minéraux qui, à court ou moyen terme, pourront être la cause de drainage minier acide ou de lixiviation de métaux. Si les roches stériles identifiées comme étant problématiques sont entreposées avec celles qui ne le sont pas, il peut y avoir de la contamination; qui pourrait avoir des conséquences importantes. À l'heure actuelle, déterminer les roches problématiques au fur et à mesure de la progression de la production minière est une tâche difficile et onéreuse, qui requiert des analyses minéralogiques ou chimiques de manière routinière.

Objectif

L'objectif principal du projet est de développer un système de cartographie minéralogique basé sur la télédétection à très haute résolution spatiale et temporelle pour la gestion optimale des roches stériles pendant l'exploitation minière. Il s'agit là d'une nouvelle approche à faible coût utilisant la télédétection multispectrale étendue comme alternative à la donnée hyperspectrale beaucoup plus onéreuse. Le projet met de l'avant une approche méthodologique originale à plusieurs points de vue : i) l'utilisation de nouveaux types de données de télédétection à faibles coûts; ii) l'approche de traitement des données basée sur la fusion évidentielle; iii) un système de cartographie minéralogique continue durant la phase de production. Le site choisi pour la recherche est la mine aurifère Canadian Malartic en Abitibi.

Résultats attendus et retombées escomptées

Le résultat final attendu du projet est un système de cartographie minéralogique qui exploite intelligemment les données de télédétection et d'autres données géoscientifiques pour produire une cartographie fine pendant la production. Le projet offre une grande opportunité pour l'avancement des connaissances, avec des publications scientifiques de qualité. C'est également le creuset pour la formation d'un étudiant au doctorat, de trois étudiants à la maîtrise et de deux stagiaires. Le projet revêt une importance stratégique indéniable. La première raison est que toutes les exploitations minières sont confrontées à la problématique de la gestion des résidus et ce problème est encore loin d'être optimisé, étant donné la difficulté à déterminer les propriétés géo-environnementales des roches au fur et à mesure que la production progresse. La méthode proposée permettra d'établir rapidement ces propriétés, ce qui aidera à trier les roches stériles. La seconde raison est que dans le contexte actuel, où l'activité minière s'étend de plus en plus vers les régions nordiques, qui sont éloignées et surtout fragiles, la mise à disposition d'un tel système permettra une meilleure caractérisation en temps réel du contenu des résidus, contribuant ainsi à une protection plus rigoureuse des milieux fragiles.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.