Concevoir les lieux avec, par et pour les personnes autistes

 

Recherche intersectorielle - Programme Audace

Concours 2020-2021

 

Composition de l'équipe :

VirginieLasalle,  (Université de Montréal),  Responsable

Baudouin Forgeot D'Arc,  (Université de Montréal),  Co-chercheur

Vincent Larivière,  (Université de Montréal),  Co-chercheur

 

Domaine : Milieux de vie, aménagement et appropriation de l'espace humain

Secteurs de la recherche : Arts et lettres; Sciences de la santé; Sciences humaines et sociales

Si la justesse du cadre architecturé et de son aménagement intérieur doit assurer la sécurité et la fonctionnalité du lieu, elle intervient aussi directement sur le bien-être de la personne par la possibilité d'une expérience du lieu signifiante, par le niveau de confort, par la qualité et la diversité des interactions sociales qu'elle favorise. Cette incidence est décuplée chez les personnes autistes, qui se distinguent par une sensibilité exacerbée à leur environnement et par des modalités et des besoins de communication différents, le tout ayant un impact parfois majeur sur les capacités à s'adapter à leur environnement. Bien qu'il existe aujourd'hui une quantité appréciable de documentation sur la conception des environnements des personnes autistes provenant de spécialistes de l'aménagement et des sciences humaines et sociales, aucune étude recensée n'intègre ces différents regards. La perspective des personnes autistes elles-mêmes est rare, alors que l'autisme est de plus en plus reconnu comme une variante de plein droit de la diversité humaine, et les personnes autistes comme des partenaires dans la compréhension et l'élaboration de réponses à leurs besoins.

C'est la nécessité d'accéder à une compréhension affinée de l'expérience des personnes autistes dans l'environnement bâti et des facteurs intervenant sur leur bien-être qui a amené des chercheurs en design d'intérieur, psychiatrie et sciences de l'information à élaborer ce projet en y incluant des personnes autistes, afin de mettre en œuvre un dispositif de conception de l'environnement bâti, avec, par et pour les personnes autistes. Cette recherche poursuit trois objectifs : [A] évaluer des stratégies de conception de lieux existants destinés spécifiquement aux personnes autistes et, sur cette base, projeter des pistes d'innovation; [B] décrire et caractériser les composantes de l'environnement bâti influençant le bien-être des personnes autistes; [C] concevoir une formule pédagogique en design d'intérieur pour la co-conception de l'environnement bâti basée sur l'expérience de personnes autistes. Le projet se déploie en trois volets : [1] une évaluation post-occupationnelle de lieux existants, destinés aux personnes autistes; [2] la mise en place d'une formule pédagogique de co-conception basée sur l'expérience de personnes autistes, dans le contexte universitaire d'ateliers de design d'intérieur; et [3] la consultation en ligne d'un vaste bassin d'usagers potentiels à l'aide des propositions d'environnements virtuels produits lors du volet 2 de la recherche.

Cette recherche propose une orientation scientifique unique en élaborant un procédé à trois étapes qui se conjuguent, pour comprendre, évaluer et intégrer aux pratiques de conception les facteurs favorisant le bien-être des personnes autistes. Son approche novatrice se distingue en inversant les paradigmes dominants et en plaçant des personnes autistes en position de pouvoir par leur statut de co-concepteur et de partenaire. Cette étude permettra l'élaboration de pratiques de conception innovantes, rigoureuses et ancrées dans des savoirs expérientiels, nécessaires aux développeurs de milieux de vie inclusifs, conçus en considération de la neurodiversité et adaptés à la pluralité des occupants. Les résultats visés pourront avoir un impact majeur sur le bien-être et l'autonomie des personnes autistes, et favoriser leur participation à la vie sociale active.

Appel de propositions