Contrôle climatique de l'approvisionnement global de nutriments marins

 

Éric Galbraith

Université McGill

 

Domaine : environnement

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2012-2013

L'incidence des activités humaines sur le système terrestre se fait ressentir très rapidement. Toutefois, un grand nombre des conséquences détaillées de nos actes demeurent inconnues. Certaines des plus grandes incertitudes concernent la « réaction » de l'écosystème marin au changement climatique, ce qui comprend les changements possibles dans les taux de croissance, la structure de l'écosystème et les rétroactions de la chimie atmosphérique.

Le projet proposé ici est principalement axé sur les mécanismes par lesquels la circulation physique de l'océan transporte des nutriments des fonds océaniques vers la couche de surface. Ces mécanismes sont intimement liés au renversement général de l'océan, qui fait que les eaux superficielles disparaissent de la surface des océans Atlantique Nord et Austral et sont retournées vers le haut par le mélange et la remontée d'eau créée par le vent. Le projet porte sur les relations fondamentales entre les changements de circulation des océans associés aux changements climatiques passés et prévus et les voies de réapprovisionnement en nutriments à l'échelle mondiale. En raison de l'importante interconnectivité de l'océan mondial, la compréhension de ce qui se produit sur un littoral donné exige une connaissance des modèles de circulation à grande échelle. Les résultats de cette recherche nous aideront à améliorer les prévisions associées à l'écosystème marin et aux pêcheries dans les eaux du Québec. Ce projet est une opportunité de formation très intéressante pour les étudiants universitaires et permettra d'instaurer un environnement favorisant la collaboration.