Design et synthèse de molécules inhibitrices de la protéase NS2 du virus de l'hépatite C à l'aide de méthodes bio-analytiques et computationnelles

 

Pat Forgione

Université Concordia

 

Domaine : nature et interactions de la matière

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2013-2014

Le virus de l'hépatite C représente un problème de santé endémique planétaire pour lequel aucun traitement efficace n'existe encore. Bien que des molécules thérapeutiques soient maintenant en phase clinique -- et sur le marché, dans le cas de certains inhibiteurs de la protéase NS3 -- il est à craindre que des souches du virus résistantes ne finissent éventuellement par apparaître.

Dans ce contexte, un traitement combinant plus d'un composé thérapeutique offre une protection plus grande si différents stades de l'infection virale sont ciblés. Nous proposons de développer des molécules inhibitrices pour une protéine encore non-ciblée, la protéase NS2. Cette protéine est essentielle à la réplication du génome viral.

L'approche que nous proposons est centrée sur la synthèse organique de molécules peptidomimétiques, assistée par des études de modélisation moléculaire et des mesures bioanalytiques d'affinité de liaison.

Comme point de départ, nous utiliserons les peptides naturels reconnus par l'enzyme, que nous tronquerons à leur longueur minimale, puis que nous modifierons afin de les doter d'une fonction inhibitrice. L'efficacité des composés préparés sera mesurée à l'aide de méthodes bioanalytiques de pointes basées sur la spectrométrie de masse en tandem. Le design d'inhibiteurs sera assisté par des simulations de dynamique moléculaire, qui serviront à établir une interprétation cohérente des données expérimentales. À terme, ce travail produira des inhibiteurs pouvant servir de nouveaux "leads" pour la découverte de drogues contre l'hépatite C.