Destin et effets intracellulaires d'éléments d'intérêts émergents chez les organismes vivants

 

Claude Fortin

Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : environnement

Programme : projet de recherche en équipe

Concours 2017-2018

Il y a en ce moment une certaine effervescence dans la recherche sur la biogéochimie des terres rares (une série de 17 éléments du tableau périodique) en raison de la très forte demande pour ces métaux pour la fabrication de produits électroniques et de technologies vertes (ex. : véhicules hybrides, éoliennes). Or, il y a un manque important de données écotoxicologiques pour ces éléments alors que leur dispersion dans l'environnement risque d'augmenter dans le futur.

Cette équipe contribuera à développer une expertise critique sur l'exposition et les effets des terres rares dans les écosystèmes aquatiques typiques du Québec afin de comprendre les facteurs qui influencent la biodisponibilité (potentiel d'accumulation), les effets (toxicité) et le transfert trophique des terres rares.

Dans un contexte où ces éléments représentent un potentiel important, voire stratégique, pour le développement économique du Québec, il importe de détenir les connaissances clés qui permettront d'améliorer les capacités des organismes de réglementation à évaluer les conséquences d'une exposition à ces métaux émergents.

L'ensemble de ces informations pourra ensuite être utilisé dans les processus d'évaluation de risque écologique, pour développer (ou réviser) les critères de qualité de l'eau et identifier les causes d'une perturbation avérée dans le cadre du suivi des effets sur l'environnement des activités minières.