Détection et caractérisation de fosses communes clandestines par analyse des gaz, télédétection hyperspectrale et inventaire archéologique

 

Margaret Kalacska

Université McGill

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

À l'aide de techniques tirées de l'archéologie, de la télédétection et de la biogéochimie, nous élaborons des méthodes innovatrices et hautement interdisciplinaires pour la localisation des charniers clandestins et des personnes disparues. La détection des inhumations clandestines, individuelles ou de masse, présente un intérêt certain pour les corps policiers du Canada et pour les institutions internationales tels les tribunaux de crimes de guerre.

Environ 250 personnes disparaissent au Canada chaque année, et les massacres reliés aux guerres font la manchette régulièrement. Nous proposons l'utilisation de l'analyse du développement des gaz, de la télédétection hyperspectrale et la prospection archéologique pour la localisation et l'identification des inhumations individuelles et des charniers clandestins. L'impact immédiat sera la localisation de restes dans des enquêtes caduques et dans les crimes de guerre. Nos outils pourront éventuellement faciliter la localisation des restes d'individus disparus sans être victimes de crimes, comme les chasseurs et randonneurs perdus.

Nos techniques serviront aussi en contextes internationaux et faciliteront le travail des tribunaux de crimes de guerre et des commissions de vérité et de réconciliation, ainsi que le rapatriement humanitaire. Notre équipe très interdisciplinaire est tirée du monde académique, des cercles gouvernementaux et du secteur privé. Elle combine des compétences qui nous permettront de mieux comprendre les difficultés reliées à la localisation et à l'identification des inhumations clandestines en l'absence de témoignage direct des événements.