Développement d'une technologie innovante de production de biohydrogène et de molécules plate-formes par électrosynthèse microbienne

 

Patrick Drogui

Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : environnement

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

En dépit du bon positionnement du Québec en matière de production et d'utilisation d'énergies vertes, d'importantes quantités d'hydrocarbures (huiles lourdes, essence, diésel, gaz naturel, etc.) sont encore consommées. L'utilisation des énergies vertes, combinées aux bioénergies, permettrait au Québec d'être plus indépendant en matière énergétique et de devenir un modèle dans la lutte contre les changements climatiques.

Face à cette importante problématique, trois chercheurs de l'INRS (Profs. Drogui, Brar et Tyagi), en collaboration avec le CRIQ, entendent capitaliser sur leurs expertises complémentaires pour développer un procédé innovant d'électrosynthèse microbienne (ESM) pour la production de biohydrogène (Bio-H2) et de molécules plate-formes à fort potentiel commercial (butanol et propanediol) et ce, à partir de déchets agroindustriels.

 De façon plus spécifique, ce projet de recherche vise quatre objectifs principaux (fondamentaux et appliqués) : 1) Le premier est d'identifier des électrodes à faibles surtensions en H2 et d'optimiser leur capacité de dégagement d'hydrogène dans une cellule d'ESM; 2) Le second objectif consiste à identifier des souches microbiennes à fort potentiel de génération de bioproduits; 3) Le troisième objectif est de mettre en synergie les techniques biochimique/biologique et les propriétés électrochimiques pour accroître la capacité de génération de bioproduits. Les mécanismes d'interaction entre les microorganismes et les charges électriques seront étudiés ;4) Le quatrième objectif est d'effectuer une étude comparative du procédé d'ESM versus les procédés conventionnels.