Développement d'une veste de refroidissement individuelle adaptée au travail en mines profondes

 

Chercheur responsable

Stéphane Hallé, École de technologie supérieure

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme projet de recherche orientée en partenariat : développement durable du secteur minier (2e concours)

Concours 2014-2015

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 288 000 $

Partenaire financier

  • Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

Partenaires du projet 

  • Mawashi Protective Clothing Inc.

Équipe de recherche

  • Benoit Dugue, Université de Poitiers
  • Olivier Dupuy, Université de Poitiers
  • Stéphane Hallé, École de technologie supérieure
  • Sylvie Nadeau, École de technologie supérieure

L'exploitation minière à des niveaux souterrains allant au-delà de 2,5 km entraîne de nouvelles problématiques en santé et sécurité du travail. Les conditions de chaleur et d'humidité y sont extrêmes. Ces conditions représentent à la fois un frein à la productivité, un danger pour la santé des mineurs, mais aussi un impact sur leur sécurité pouvant conduire à des accidents du travail. De plus, la facture énergétique associée aux systèmes de ventilation augmente considérablement avec la profondeur d'une mine. Par conséquent, le développement de méthodes de refroidissement alternatives est nécessaire.

Objectif

L'objectif de ce projet est d'offrir aux mineurs, soumis à des contraintes thermiques extrêmes, des conditions de travail plus confortables tout en améliorant leur sécurité, et ce, en proposant un système personnel basé sur le refroidissement thermoélectrique. Suite à l'optimisation des composantes individuelles sur banc d'essai, ce système devra démontrer son efficacité avec sujets humains dans un environnement opérationnel simulé. Les perceptions des travailleurs seront ensuite recueillies quant au prototype conçu et pour plusieurs critères préalablement identifiés.

Résultats attendus et retombées escomptées

Dans un premier temps, ce projet permettra de comprendre plus précisément les conditions réelles de travail des mineurs en mines profondes. Le développement d'une veste individuelle basé sur le refroidissement thermoélectrique permettra une diminution de la température corporelle qui conduira à une réduction de la contrainte et de l'astreinte thermique subie par les mineurs. Cette amélioration des conditions de travail devrait se traduire par une diminution des effets pathologiques de la chaleur, de la fatigue et conduira à une amélioration du temps et de qualité de la récupération, de même qu'au port volontaire de l'équipement de protection individuelle proposé. De ce fait, il en découlera une diminution du nombre d'accidents reliés à la contrainte thermique et une augmentation de la productivité des mineurs. Les résultats de l'étude conduiront au dépôt d'un ou plusieurs brevets industriels ainsi qu'à des publications scientifiques dans des journaux avec comité de pairs, des conférences nationales et internationales, de même que des conférences destinées aux praticiens du secteur minier québécois, maximisant ainsi l'échange de connaissances.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.