Développement et renforcement de stimulations électriques pour implants auditifs

 

Eric Plourde

Université de Sherbrooke

 

Domaine : technologie de l'information et des communications

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2018-2019

Les implants auditifs visent à restaurer l'audition en stimulant, à l'aide d'électrodes, une structure du système auditif.  Le plus connu des implants auditifs est sans contredit l'implant cochléaire, où l'on vient stimuler une partie du nerf auditif à l'intérieur de la cochlée.  Ces implants ont permis à plus de 324 000 personnes de retrouver le sens de l'ouïe en tout ou en partie depuis leur commercialisation dans les années 1980.  Malheureusement, la pose d'un implant cochléaire n'est pas possible pour tous les patients.  L'implant du cerveau moyen (ICM) est un nouveau type d'implant auditif qui vise à court-circuiter le nerf auditif et le noyau cochléaire afin de stimuler une autre structure du système auditif, le collicule inférieur.  Un des aspects qui limite grandement la performance de l'ICM est l'absence de patrons de stimulations des électrodes qui soient optimaux et qui permettent la transmission de l'information auditive de façon efficace.  Par conséquent, les patients ayant reçu ce type d'implants jusqu'à maintenant ont peu d'amélioration de leur audition.  L'objectif général du présent projet de recherche est d'améliorer la perception auditive des patients ayant des ICM en développant des patrons de stimulation optimaux et en favorisant l'apprentissage de ces patrons. 

Pour ce faire, nous aurons recours à des approches novatrices faisant appel aux réseaux de neurones artificielles ainsi qu'à des algorithmes de filtrage adaptatif adaptés aux signaux neuronaux.  De plus, nous présenterons des stimulations visuelles en concomitance avec la stimulation de la structure auditive par l'implant.  En effet, il a été démontré qu'une stimulation visuelle pourrait faciliter l'apprentissage de nouvelles informations auditives.  L'atteinte des objectifs de ce projet hautement multidisciplinaire nécessite des expertises portant sur plusieurs aspects notamment : conception d'implants auditifs, algorithmes avancés de traitement de signaux neuronaux et d'apprentissage machine ainsi que neurophysiologie du système auditif.  La complémentarité des membres de l'équipe, qui réunit chacune de ces expertises, permettra de mener à terme ce projet novateur et ainsi d'améliorer substantiellement la qualité de vie des personnes qui recevront un ICM.