Étude de la stratégie migratoire des jeunes de l'année chez le bécasseau semipalmé à l'aide du système de surveillance radiotélémétrique automatisée Motus

 

Yves Turcotte

Cégep de La Pocatière

 

Domaine : organismes vivants

Programme de recherche pour les chercheurs de collège

Concours 2018-2019

Au cours de la migration automnale, l'estuaire du St-Laurent représente une halte migratoire importante pour les jeunes de l'année de la majorité des espèces d'oiseaux de rivage. Par contre, celui-ci n'est que marginalement fréquenté par les adultes de la majorité des espèces, contrairement à la situation prévalant sur le littoral Atlantique. Cette situation laisse présumer que les stratégies migratoires (routes migratoires empruntées et durées de séjour dans les haltes migratoires) des jeunes de l'année et des adultes diffèrent chez ces espèces. L'objectif général du projet est de décrire la stratégie migratoire des jeunes de l'année chez le bécasseau semipalmé, une espèce dont la situation est préoccupante. De manière plus précise, ce projet a pour objectifs de documenter, pour la première fois, certains aspects de la stratégie migratoire des jeunes de l'année chez le bécasseau semipalmé (routes migratoires et durées de séjour à l'échelle du nord-est de l'Amérique du Nord) et, d'autre part, de vérifier des prédictions falsifiables en lien avec certains aspects (durée de séjour sur la rive sud de l'estuaire). Pour ce faire, les déplacements d'oiseaux porteurs de nano-émetteurs à très haute fréquence seront suivis à l'échelle du nord-est de l'Amérique du Nord, grâce à un réseau d'environ 300 stations automatisées de radiotélémétrie, le système de surveillance Motus.