Génomique et biologie comparée de vers plats parasites et libres : dépistage de nouveaux vaccins et cibles chimiothérapeutiques

 

Ana Paula Ribeiro

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2011-2012

Les helminthes (vers parasites) sont parmi les vecteurs de maladies les plus répandus chez les humains et les animaux domestiques. Il n'existe aucun vaccin pour lutter contre ces infections, et la chimiothérapie est progressivement menacée par l'émergence de la pharmacorésistance. Les récents travaux en génomique et sur les transcriptomes des helminthes permettront d'identifier les gènes étroitement associés au parasitisme et à la pathogenèse. L'identification se fera au moyen d'une étude comparative de deux vers plats apparentés, un ver parasite, Schistosoma mansoni, un agent étiologique de la bilharziose, et un ver plat libre, Schmidtea mediterranea, pour lequel une annotation fonctionnelle du génome existe. La détection des différences moléculaires rattachées au mode de vie parasitaire s'effectuera à l'aide de données existantes sur les génomes et les biopuces conjointement aux analyses du protéome, de l'interférence à ARN (ARNi) et d'outils bioinformatiques.

Puisque plusieurs des adaptations physiologiques se manifestent à l'interface hôte-parasite, l'étude des protéines du tégument localisées à la surface du ver sera prioritaire, tout spécialement les protéines potentiellement associées à l'acquisition de nutriants, à la transduction de signal (communication hôte-parasite) et aux mécanismes associés à l'évasion immunitaire.

De nouveaux secteurs de recherche et milieux de formation s'ouvriront, car ce projet réunit une équipe de chercheurs experts aux compétences complémentaires et au savoir-faire unique. Des retombées importantes telles, l'identification de nouvelles cibles thérapeutiques et vaccins antiparasitaires verront le jour.