Génomique fonctionnelle comparative de Pseudozyma flocculosa et Ustilago maydis, deux Ustilaginales rapprochées aux modes de vie opposés

 

Richard R. Bélanger

Université Laval

 

Domaine : Organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2013-2014

Notre équipe vient tout juste de compléter le séquençage et l'annotation complète du génome de Pseudozyma flocculosa, une première pour un agent de lutte biologique (ALB). L'analyse comparative du génome a mis en lumière la proximité génétique étroite entre P. flocculosa et les champignons-modèles pathogènes Ustilago maydis, U. hordei et Sporisorium reilianum. Ce lien phylogénétique inusité représente une opportunité unique d'étudier les tenants évolutifs qui confèrent un caractère phytopathogène chez certains champignons et un caractère d'antagonisme envers un autre champignon chez P. flocculosa.

Le présent projet a donc pour objectif d'exploiter cet accès privilégié à un modèle d'étude tripartite par le biais d'une approche transcriptomique comparative. En effet, ce travail fournira des données de fonctionnalité inédites dans le contexte de l'évolution et la divergence des déterminants de virulence entre les agents pathogènes et ceux non-pathogènes ou bénéfiques. Un accent particulier portera sur l'expression des « effector-proteins » (CESP), molécules-clés dans les interactions hôtes-pathogènes.

Par surcroît, avec la collaboration du Dr. Spanu de l'Imperial College à Londres, nous serons en mesure de comparer l'expression transcriptomique d'une interaction tripartite, blé-B. graminis- P. flocculosa (ou U. maydis) et de fournir les premières notions biologiques expliquant ces phénomènes hautement élusifs.