Genotoxicity, characterization and filtration performance of nanopartic

 

Fariborz Haghighat

Université Concordia

 

Domaine : environnement

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

Les humains vivent dans un environnement contenant des nanoparticules. Actuellement, seules des particules de taille de 2,5 micromètre et plus sont réglementées. Les particules fines et ultrafines peuvent pourtant représenter une dose effective plus élevée de composantes toxiques, comparée à de plus grandes particules.

Face à l'absence de règlement pour contrôler la pollution atmosphérique et les risques de santé associés aux nanoparticules, il est essentiel de mener des recherches scientifiques fondamentales et expérimentales pour développer des outils non classiques de quantification de risque. Un programme de recherche multidisciplinaire et multi centre est proposé dans le but de développer des connaissances fondamentales sur les caractéristiques physiques et biochimiques des nanomatériaux, sur leurs effets toxiques, sur l'impact sur l'environnement et la santé des nanoparticules et sur les moyens de contrôle efficaces basés sur des filtres de haute performance permettant d'intercepter ces particules.

Ce projet vise à réaliser les objectifs suivants au cours des trois prochaines années : 1) la caractérisation physique et chimique des nanoparticules et le développement d'une nouvelle technique de caractérisation chimique d'un nano-aérosol, 2) l'étude de l'effet de différentes propriétés des nanoparticules aéroportées sur l'ADN pour évaluer leur génotoxicité potentielle, 3) le développement d'une méthodologie pour caractériser les filtres des systèmes de ventilation, 4) l'analyse de la performance des filtres de protection respiratoire à des débits cycliques simulant ainsi la respiration humaine.