La dynamique spatiotemporelle des fleurs d'eau d'algues et de cyanobactéries dans les écosystèmes lacustres du sud du Québec : utilisation des propriétés optiques in vivo, de l'imagerie satellitaire et de la modélisation stochastique

 

Karem Chokmani

Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : environnement

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2013-2014

Lorsque les fleurs d'eau d'algues et de cyanobactéries (FEA) deviennent importantes et récurrentes, elles perturbent les écosystèmes, produisent des composés malodorants et des toxines nocives pour la santé, et dégradent l'aspect esthétique des plans d'eau. L'échantillonnage in situ est le moyen le plus sûr pour suivre la progression des FEA. Toutefois, ce type de surveillance est laborieux, et pour des impératifs budgétaires évidents, il demeure limité dans le temps et dans l'espace.

Le projet de recherche proposé comprend trois volets complémentaires: Volet 1) développement des outils de détection précoce et de suivi in situ des fleurs d'eau d'algues et de cyanobactéries (FEA) et des outils de prédiction de leur évolution dans le temps (aléa conjoncturel); Volet 2) développement d'un algorithme satellitaire de détection des FEA adapté au Québec permettant une surveillance en temps quasi réel de leur dynamique spatiale; Volet 3) développement d'un modèle statistique basé sur l'analyse des données historiques des FEA pour estimer la prédisposition des lacs à développer des fleurs d'eau en relation avec leurs caractéristiques physiographiques et climatiques (aléa structurel).

Cette étude permettra non seulement de produire des outils exploitables par les gestionnaires de l'eau, mais aussi de mieux comprendre les conditions d'apparition et de prolifération des FEA dans les lacs du Québec. De plus, ils fourniront un banc d'essai pour tester les scénarii de restauration et les impacts des changements climatiques.