La sécurité aux abords des écoles et des terrains de jeu : évaluation des interventions récentes et élaboration d'outils pour une promotion effective du transport actif chez les enfants

 

Chercheur responsable

Jacques Bergeron, Université de Montréal

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche orientée en partenariat : sécurité routière FRQNT-MTQ-FRQS (2e concours)

Concours 2012-2013

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 150 000 $

Partenaires financiers

  • Fonds de recherche du Québec – Santé
  • Ministère des Transports du Québec

Équipe de recherche

  • Jacques Bergeron, Université de Montréal
  • Marie-Soleil Cloutier, Institut national de la recherche scientifique
  • Annick St-Denis, Vélo Québec
  • Juan José Torres Michel, Université de Montréal

Ce projet a pour objectif de déterminer l'impact de diverses interventions effectuées par les municipalités aux abords des écoles et des terrains de jeux à partir d'indicateurs rattachés à la sécurité routière des enfants. Il est fait en partenariat avec Vélo Québec, ce qui permet l'utilisation d'une importante banque d'information provenant d'une description des environnements urbains autour des écoles participantes au programme « Mon école à pied, à vélo ! » et d'un questionnaire aux parents mesurant divers éléments de la mobilité et de la sécurité routière des enfants dans les mêmes écoles (ex : mode de transport pour se rendre à l'école, sentiment de sécurité sur le chemin de l'école, etc.).

La méthodologie comporte l'évaluation de l'efficacité des diverses mesures prises par les municipalités pour améliorer la sécurité routières aux abords des écoles et des terrains de jeux en mettant sur pied des indicateurs provenant de la combinaison des données de Vélo Québec et de données récoltées sur le terrain (observations de conflits de trafic, groupes de discussion auprès des enfants).

Les résultats de la démarche seront de deux ordres : d'une part, un système d'indicateurs pour saisir l'impact des mesures d'intervention sur la sécurité des déplacements actifs des enfants aux abords des écoles et des terrains de jeu ; d'autre part, et sur la base des indicateurs, l'identification des interventions les plus efficaces à la fois pour :

  • réduire le risque d'accidents et
  • encourager un transfert de part modale de la voiture vers les modes actifs (marche, vélo).

Outre les contributions au plan scientifique sur la mobilité et la sécurité routière, notre démarche aura des retombées directes sur les pratiques en faveur des déplacements actifs et sécuritaires. Les milieux municipaux et, plus largement, les acteurs concernés par la sécurité routière (SAAQ, MTQ, corps policiers, etc.) s'intéressant à la question des enfants piétons et cyclistes pourront ainsi intégrer ces nouvelles connaissances dans leur processus décisionnel.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.