Le rôle de la prenylation dans les avancements/progrès contre Alzheimer – l'impact sur l'élaboration de médicaments

 

Youla Stratigoula Tsantrizos

Université McGill

 

Domaine : nature et interactions de la matière

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

La littérature actuelle suggère que la surexpression de la synthase farnésyl pyrophosphate humaine (hFPPS) conduit à l'accumulation de la protéine phospho-Tau dans le cerveau, ce qui entraine des dommages neuronaux et l'éventuelle progression de la maladie d'Alzheimer. L'équipe impliquée dans ce projet de recherche mettra au point des nouvelles méthodologies de synthèse axées sur la diversité structurale pour la production d'inhibiteurs puissants de hFPPS et mettra en œuvre une approche biophysique structurale afin d'étudier les interactions entre les inhibiteurs et l'enzyme. En outre, plusieurs outils biochimiques seront utilisés afin d'étudier le rôle des inhibiteur hFPPS dans les troubles neurologiques.

L'expertise scientifique des membres de l'équipe comprend la biophysique structurale/ (Berghuis), la synthèse organique et la chimie médicinale (Tsantrizos), la neurobiologie et la médecine (Poirier). Les études proposées offriront un environnement multidisciplinaire unique de formation pour les étudiants et associés de recherche, une connaissance accrue de la physiopathologie de la protéine tau reliée à la maladie d'Alzheimer et pourrait également identifier de nouvelles pistes susceptibles de freiner la progression de cette maladie.