Les interactions entre feux et épidémies d'insectes: clé de la dynamique de la forêt boréale

 

Hubert Morin

Université du Québec à Chicoutimi

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2011-2012

Dans un contexte de changements climatiques qui influencent la fréquence et l'intensité des perturbations, l'avenir des écosystèmes forestiers est préoccupant, particulièrement au Québec, où les forêts ont une importance économique et écologique majeure. Notre projet a pour principal objectif la compréhension de la dynamique à court (pluriséculaire) et long (plurimillénaire) termes de la forêt boréale en réponse aux régimes des feux et des épidémies d'insectes. Nous nous proposons plus particulièrement d'étudier 2 transects, un 1er     (nord-sud) allant de la Baie James jusqu'à l'Abitibi, et un 2e (ouest-est) allant de l'Abitibi jusqu'à la Côte Nord.

La stratégie de recherche est fondée sur une reconstruction des dynamiques passées du sapin baumier en lien avec les régimes de perturbations, avec 2 axes de recherche interdépendants. Le projet se décline d'une part dans l'étude des feux via l'analyse des charbons de bois contenus dans les sédiments lacustres, et d'autre part dans l'étude des épidémies d'insectes grâce à l'identification de leurs fèces et celle de la dynamique du sapin via leurs restes macrofossiles conservés dans les séquences tourbeuses.

La nouveauté du projet tient dans le couplage des lacs et des tourbières le long de chaque transect, permettant de confronter dans le temps pour une même zone, les phases de perturbations par le feu ou les insectes. Il permettra de prévoir le comportement des écosystèmes étudiés et leur vulnérabilité à la fréquence et la sévérité de ces perturbations. Les scénarios établis permettront d'apporter des réponses aux questions écologiques et socio-économiques actuelles et à venir.