Mobilisation de la bioénergie forestière au cœur des municipalités

 

Chercheuse responsable

Evelyne Thiffault , Université Laval

 

Domaine : Énergie

Programme projet de recherche orientée en partenariat sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre - 1er concours

Concours 2017-2018

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet (incluant les FIR) : 380 492 $

Partenaires financiers

  • Fonds vert
  • Fonds de recherche du Québec - Société et culture
  • Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies

Partenaire du projet

  • Communauté métropolitaine de Québec

Équipe de recherche

  • Evelyne Thiffault, Université Laval
  • Simon Barnabé, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Étienne Berthold, Université Laval
  • Jean-Philippe Jacques, Cégep de Trois-Rivières
  • Christophe Krolik, Université Laval
  • Annie Levasseur, École de technologie supérieure

Dans sa Politique énergétique 2030, le gouvernement du Québec vise une augmentation de 50% de la production de la bioénergie par rapport à 2013 et s'engage à soutenir la production de bioénergie provenant de la biomasse forestière. Les municipalités du Québec sont appelées à prendre part concrètement à la transition énergétique et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi contribuer à leur prospérité économique. On y envisage principalement la production de chaleur par combustion directe de biomasse forestière en remplacement de carburants fossiles dans des bâtiments institutionnels et commerciaux. Toutefois, le déploiement de la biomasse forestière pour le chauffage n'a pas encore atteint la vitesse de croisière à laquelle on pourrait s'attendre. Une des barrières principales à l'adoption et au déploiement est la complexité, réelle ou perçue, des systèmes de bioénergie en termes : 1) de quantification des réductions d'émissions de GES, et 2) d'organisation de la chaine de valeur (gestion de la production, stockage, distribution, mise en marché).

Objectifs

Le but de ce projet est de fournir un outil d'aide à la décision pour le développement de la bioénergie forestière en vue de soutenir les municipalités dans la transition énergétique. L'objectif général est de développer un outil de diagnostic environnemental, économique et social de la bioénergie forestière pour le chauffage, notamment de bâtiments institutionnels et commerciaux, permettant d'évaluer la performance des projets potentiels en termes de réduction des émissions de GES, et de potentiel de développement économique et social.

Le projet comptera comme partenaire d'appui la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). La CMQ est entre autres le bras administratif et légal du Forum des Élus de la Capitale-Nationale dont le territoire, où se maillent des zones urbaines et rurales, servira d'aire d'étude au projet.

Résultats attendus et retombées escomptées

Le projet livrera un outil diagnostic en support à la décision et adapté au contexte de municipalités de toutes tailles. Un tel outil permettra d'identifier en amont les opportunités, incitatifs, obstacles et pistes de solution pour la bioénergie, et donc d'avoir un portrait clair des projets pouvant être réalisés et opérés rapidement et de manière fiable. Il permettra également d'identifier les besoins de communication et de sensibilisation envers le public et entre les paliers gouvernementaux, et les besoins de développement de capital humain et technologique. Les résultats de cette recherche apporteront aux municipalités des données et un outil précieux pour bien évaluer les opportunités et bénéfices, présentement très peu documentés, liés à la bioénergie forestière dans le contexte règlementaire actuel, et ainsi lever les obstacles au déploiement rapide de solutions de remplacement des carburants fossiles. Les résultats permettront de clarifier les rôles et responsabilités des acteurs et des gouvernements pour faciliter le déploiement harmonieux et durable de la filière, et les besoins d'ajustement du cadre juridique. Riche d'une synergie entre 1 CEGEP et 3 universités, ce projet contribuera à la formation de 4 étudiants gradués et de plusieurs stagiaires dans un contexte interdisciplinaire, appelés à devenir des professionnels et leaders en bioénergie et en développement durable des municipalités.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.