Oxydations aérobiques de phénols comme plate-forme multidisciplinaire de méthodes synthétiques durables

 

Jean-Philippe Lumb

Université McGill

 

Domaine : nature et interactions de la matière

Programme : projet de recherche en équipe

Concours 2017-2018

Un projet de recherche collaboratif est présenté qui vise à valoriser les phénols par catalyse aérobique en molécules à haute valeur ajoutée ou biologiquement actives. Le projet se fonde sur une collaboration existante et productive qui combine expertises en catalyse, chimie physico-organique, chimie bio-inorganique et synthèse totale de produits naturels provenant de trois chercheurs de renom à l'Université McGill (Lumb, Arndtsen) et l'Université Concordia (Ottenwaelder). Le projet s'attaque au défi fondamental de l'oxydation aérobique des phénols, qui trouve débouchés dans des domaines pratiques en chimie pharmaceutique, chimie fine et industrie du papier. Il y a de grands bénéfices à les transformer en utilisant l'oxygène de l'air car cela diminuerait considérablement l'impact environnemental, avec répercussions positives sur l'industrie chimique au Québec et au Canada.

Les objectifs du projet sont de développer de nouveaux catalyseurs basés sur de cuivre, de découvrir et d'optimiser de nouvelles réactions aérobiques sur les phénols, et de culminer par la synthèse de la podophyllotoxine, une molécule utilisée en chimiothérapie. Le projet s'attache fortement à la formation de personnel hautement qualifiés au travers d'une approche et une communication multidisciplinaires. Le projet regroupe trois objectifs synergiques alloués chacun à un étudiant au doctorat dans chacun des groupes recherche. Alors que chaque objectif a une contribution scientifique indépendante, c'est la combinaison des trois objectifs et des trois équipes qui donne un impact multidisciplinaire et offre la perspective de débouchés attrayants.