Recherche fondamentale sur la combustion des poudres métalliques pour une application dans le domaine de l'énergie

 

Jeffrey Bergthorson

Université McGill

 

Domaine : énergie

Programme : projet de recherche en équipe

Concours 2017-2018

Les Québécois dépendent largement des combustibles fossiles pour le transport, le chauffage et diverses applications industrielles, et ce, malgré les surplus d'énergie hydro-électrique disponible dans les réservoirs. Les poudres métalliques offrent une solution innovatrice au stockage et au transport d'énergie verte et renouvelable. Le carburant métallique, que ce soit de l'aluminium, du fer, ou un autre métal, peut être produit directement avec de l'électricité, entreposé et acheminé aisément au consommateur. Les poudres peuvent ensuite être brûlées pour produire de la chaleur, qui peut être utilisée directement ou transformer en électricité grâce à un moteur à combustion externe. Les seuls déchets sont des oxydes métalliques, qui peuvent être recycler à nouveau en carburant, créant un cycle fermé sans émanations de CO2. Le seul élément manquant pour faire de ce projet une réalité est la création d'un brûleur à poudres métalliques pour différentes applications.

Ce projet propose donc d'améliorer nos connaissances fondamentales sur la combustion des poudres métalliques dans l'optique de concevoir un brûleur. La recherche portera sur 3 objets : 1) Détermination de la vitesse de flamme fondamentale pour de la poudre d'aluminium et de fer 2) Détermination du rôle de la température initiale des réactants sur les vitesses de flamme 3) Détermination des concentrations d'oxyde d'azote émit par les flammes de métaux.