Résistance de l'épinette noire à la tordeuse des bourgeons de l'épinette sous changements climatiques : phénologie et phytochimie

 

Chercheure responsable

Emma Despland, Université Concordia

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche orientée en partenariat : aménagement et environnement forestiers-V (2e concours)

Concours 2014-2015

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 215 000 $

Partenaire financier

  • Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs

Équipe de recherche

  • Éric Bauce, Université Laval
  • Emma Despland, Université Concordia
  • Deepa Pureswaran, Service canadien des forêts

L'épinette noire est considérée comme peu susceptible à la TBE car elle a historiquement peu été touchée par les épidémies de ce ravageur. Cependant, pour la première fois, l'épinette noire subit des dommages significatifs dans l'épidémie qui sévit actuellement sur la côte Nord. Nous posons l'hypothèse que la relation épinette noire-TBE serait altérée par des changements climatiques qui affectent la phénologie de l'hôte et du ravageur.

Ce projet examine l'effet de la synchronisation entre le débourrement de l'épinette noire et l'émergence de la tordeuse sur le comportement, la performance et la survie de l'insecte. Les résultats permettront de construire un modèle phénologique pour prédire la performance de la tordeuse sur épinette noire selon les conditions météorologiques locales.

Un tel modèle est un outil essentiel pour la gestion phytosanitaire de ce ravageur dans la ressource qu'il commence à envahir: les pessières noires du Nord du Québec.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.