Tournées de véhicules électriques pour la livraison de marchandise

 

Fausto Errico

École de technologie supérieure

 

Domaine : structures abstraites

Programme : Établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2016-2017

Le transport routier est un des secteurs économiques ayant le plus d'effets sur l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES). Plusieurs facteurs contribuent à ces émissions, tels l'augmentation de la circulation de véhicules sur les routes et le ratio élevé de véhicules qui fonctionnent aux énergies fossiles traditionnelles.

Afin de réduire les émissions GES, plusieurs gouvernements encouragent l'usage de véhicules électriques à batterie (BEV), dont l'énergie de propulsion est fournie uniquement par une batterie électrique. Les BEV ont une pertinence stratégique. Leur contribution directe aux émissions de GES est presque nulle, et ils diminuent la dépendance énergétique au pétrole.

De plus, les ressources renouvelables peuvent être utilisées pour produire l'énergie nécessaire à la propulsion. Toutefois, il y a certains inconvénients à celles-ci, telles qu'une autonomie de conduite réduite et la rareté des infrastructures de recharge, qui limiteraient la diffusion des BEV, notamment dans le secteur de livraison de marchandise. Cette étude vise à réduire les obstacles afin d'encourager une plus grande utilisation des BEV en développant des méthodes de soutien aux gestionnaires pour la planification des livraisons par BEV.

Contrairement à d'autres études actuelles, cette recherche-ci se concentre sur les caractéristiques et les contraintes des infrastructures de recharge et aborde les problèmes de distribution relatifs à ceux-ci. Des solutions efficaces ancrées dans la théorie de programmation mathématique seront fournies afin de résoudre ces problèmes. Les résultats attendus incluent la création d'outils d'aide à la décision adaptés aux besoins des organismes (municipalités, gouvernements, etc.) qui utilisent ou qui songent à utiliser des flottes de BEV.