Une démarche d'intégration des technologies intelligentes pour un béton préfabriqué mûri à chaud et écoénergétique

 

Ahmed Soliman

Université Concordia

 

Domaine : matériaux

Programme : établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2019-2020

Le climat canadien est froid et affiche des températures glaciales sur de longues périodes, ce qui gêne ou interrompt les activités de construction et entraîne des pertes socioéconomiques considérables. C'est pourquoi les entreprises de construction privilégient le béton préfabriqué qui leur permet de travailler malgré ces conditions météorologiques difficiles. Cependant, le principal défi de l'industrie du béton préfabriqué est d'appliquer le mûrissage à chaud et de réguler la température du béton entre 10 °C et 32 °C lors du processus de fabrication. Dans ce projet de recherche, nous entendons développer et optimiser des mélanges de béton préfabriqué dont le processus de mûrissage est moins énergivore tout en conservant une température adéquate à l'aide de matériaux à changement de phase. Il en résultera des avantages économiques et environnementaux sur les plans industriel et social. Sur le plan industriel, le projet accélérera le processus de fabrication et réduira les coûts liés au mûrissage à chaud, ce qui entraînera une productivité élevée et maximisera la rentabilité. Sur le plan social, il diminuera l'empreinte carbonique de l'industrie du béton préfabriqué grâce à une réduction de sa demande énergétique et de sa consommation des combustibles fossiles, ce qui améliorera la qualité de vie des Canadiens. On s'attend aussi à ce que ce projet entraîne la formation de personnel hautement qualifié qui sera en mesure d'utiliser cette technologie.