Cure de rajeunissement pour lacs vieillissants



Le lac Saint-Augustin, près de Québec, se meurt prématurément.

En effet, les activités humaines accélèrent son vieillissement naturel : les effluents agricoles riches en phosphore nourrissent les algues et font exploser leur population, alors que le ruissellement saturé en sel de déglaçage provenant des autoroutes augmente la salinité du lac. Les microorganismes et les plantes d'eau douce se font alors envahir par des espèces indésirables toxiques. Résultat? De l'eau impropre à la consommation, à la baignade et aux embarcations de loisirs.

On peut rajeunir un lac en recouvrant son fond avec des minerais naturels carbonatés actifs chimiquement.

Théoriquement, on ne peut inverser le processus de vieillissement d'une étendue d'eau. Mais Rosa Galvez et ses collègues du Département de génie civil et de génie des eaux de l'Université Laval ont prouvé qu'on peut rajeunir un lac en recouvrant son fond avec des minerais naturels carbonatés actifs chimiquement. Ces géofiltres laissent l'eau souterraine alimenter le lac, mais bloquent les contaminants. Pour plus d'efficacité, Mme Galvez recommande de limiter l'apport de polluants vers le lac selon une approche par bassin-versant. Par exemple, un meilleur contrôle des fosses septiques de la région fait baisser la teneur en phosphore du lac Saint-Augustin depuis 4 ans. Le niveau de métaux lourds a aussi chuté depuis le nettoyage d'un site d'enfouissement de réservoirs d'essence appartenant à un ancien petit aéroport situé à proximité du plan d'eau. Une cure de jouvence qui fait maintenant l'envie de plusieurs pays! La Chine, le Brésil et la France ont sollicité l'expertise de Rosa Galvez pour redonner un fond neuf à leurs lacs.