Amélioration de la cytométrie en flux et de l'analyse cellulaire par l'intégration d'un laboratoire sur puce mesurant l'indice de réfraction cellulaire

 

Yves-Alain Peter

École Polytechnique de Montréal

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2013-2014

L'objectif de cette demande vise à améliorer la résolution de la mesure morphologique de cellules effectuée par des unités de cytométrie en flux et analyseurs de cellules. À cette fin, nous avons conçu un prototype permettant de mesurer l'indice de réfraction des cellules. Grâce à cet outil, les cytomètres en flux pourront acquérir simultanément des informations sur la forme des cellules et le contenu cellulaire, limitant ainsi la nécessité d'investigations complémentaires de microscopie. Cette avancée technologique permettra l'étude de cellules immunitaires et sanguines de façon à mieux comprendre la composition et la fonction de celles-ci.

Aussi, l'amélioration des analyseurs automatisés qui incluront la lecture de l'indice de réfraction des cellules, facilitera l'interprétation des échantillons hématologiques problématiques, permettant des diagnostics hématologiques plus rapides tout en limitant le recours à l'analyse de frottis sanguin. Les cliniciens, et conséquemment les patients, seront donc en mesure de bénéficier directement des retombées de ce projet.

De plus, ces avancées auront des répercussions économiques directes puisqu'elles permettront de réduire le coût annuel d'analyse de frottis sanguin, pour lesquelles le coût à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont s'élève à 150 000 $ par an. L'application de cette nouvelle technologie dans les divers hôpitaux à travers le Québec permettra donc une réduction de coût considérable.