Applications de la réalité virtuelle en psychiatrie légale : le développement et la validation d'un système d'interface cerveau-machine utilisant les signaux EEG et la vidéo-oculographie immersive

 

Patrice Renaud

Université du Québec en Outaouais

 

Domaine : Organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

L'objectif central du projet d'équipe FRQNT Applications de la Réalité Virtuelle en Psychiatrie Légale (ARVPL) est le développement et la validation d'une interface cerveau-machine (ICM) générique permettant de faire du neurofeedback (NF) en immersion virtuelle, tout en contrôlant et en optimisant l'autorégulation cérébrale chez le sujet humain à l'aide de la vidéo-oculographie immersive. Le projet comporte deux volets principaux, A) un volet développement de l'ICM servant l'application du NF, et B) un volet expérimental servant à valider et éventuellement améliorer ce dispositif d'ICM à la lumière de données obtenues en laboratoire avec des sujets humains sains. Il s'agira d'entraîner les participants à augmenter leur niveau d'empathie à la douleur envers des personnages virtuels avec lesquels ils seront placés en immersion.

Nous nous pencherons dans ce contexte sur le contrôle émotionnel lié à l'empathie chez des sujets ne présentant pas de pathologies à cet égard. L'empathie à la douleur présente un intérêt particulier à cause de son rôle clé dans de nombreuses problématiques de santé mentale en psychiatrie légale de même que de la possibilité de la décortiquer sous les angles somatosensoriels, cognitifs et affectifs.

La mission générale d'ARVPL consiste à faire de la recherche fondamentale et appliquée en psychiatrie légale en recourant à l'intégration des technologies de la réalité virtuelle (RV) et des neurosciences cognitives. L'équipe ARVPL est composée de spécialistes reconnus en neuropsychologie, en psychophysiologie, en électrophysiologie, en psychiatrie/psychologie légale, en sciences biomédicales, en génie, et en ICM.