Assimilation stochastique de données géophysiques pour la modélisation géologique et de teneur en trois dimensions

 

Chercheur responsable

Erwan Gloaguen, Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche en partenariat orienté : développement durable du secteur minier

Concours 2013-2014

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 291 000 $

Partenaire financier

  • Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

Partenaire du projet

  • Mira Geoscience Ltd

Équipe de recherche

  • Michel C. Chouteau, École Polytechnique
  • Bernard Giroux, Institut national de la recherche scientifique (INRS)
  • Erwan Gloaguen, Institut national de la recherche scientifique (INRS)
  • Michel Malo, Institut national de la recherche scientifique (INRS)
  • Pierre-Simon Ross, Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Objectif

L'objectif général du projet vise à développer de nouveaux outils de modélisation géologique et de teneur basés sur l'intégration des expertises géologiques, géophysiques afin d'assimiler des données de sources multiples afin d'améliorer la justesse des modèles géologiques et de teneur et d'en évaluer l'incertitude.

Résultats

Les résultats attendus sont de deux natures. Premièrement, le Québec possède peu d'expertise locale sur l'assimilation de données multi-source pour des fins de modélisation géologique 3D, que ce soit dans le domaine minier ou pétrolier. Il est primordial de former le personnel hautement qualifié qui pourra maximiser les ressources québécoises pour les Québécois. Deuxièmement, l'impact de la recherche aura des effets majeurs sur l'approche de modélisation géologique et de teneur en permettant d'établir une plateforme commune pour tous les géoscientifiques impliqués dans la modélisation géologique 3D. Le résultat final de cette recherche consistera en un logiciel intégré de modélisation géologique 3D pouvant être interfacé avec la plateforme gocad. Il bénéficiera ainsi des excellentes capacités de visualisation et d'affichage du logiciel commercial ainsi que d'une possibilité de diffusion auprès de ses utilisateurs.

Retombées escomptées

Comme on le voit à l'heure actuelle, la valeur des matières premières est très volatile, et la survie d'une exploitation dépend de la robustesse et de la justesse de l'estimation des teneurs. Par exemple, le cours de l'or a particulièrement chuté dernièrement avec un minimum autour de 1200$/once (en juillet 2013), suivi d'un léger regain ces derniers mois. Plusieurs projets miniers ont des coûts d'exploitation qui deviennent déficitaires lorsque le cours de l'or est moins élevé que 1200$/once. Une des causes des déficits d'exploitation est l'écart entre les ressources estimées et celles envoyées au moulin. L'approche proposée permettra de mieux prédire les modèles de teneur et de quantifier leur incertitude. Ceci a deux impacts majeurs: le premier, sur la mise en marché d'un projet, et le second, sur la définition d'un coût d'exploitation plus proche de la réalité. À terme, la méthodologie pourra potentiellement permettre l'exploitation de gisements jugés non rentables a priori, et de prolonger l'activité économique liée à ce secteur d'importance capitale pour les régions minières. Les développements théoriques, mais aussi, les outils géomatiques 3D pourront être utilisés dans d'autres domaines, que ce soit en environnement ou en modélisation de réservoirs pétroliers. Ils permettront ainsi aux compagnies québécoises de percer le marcher très compétitif de la modélisation géologique 3D.

Ce projet aurait un impact mineur sans un partenaire qui pourrait utiliser, distribuer et bonifier les développements numériques. Mira Geoscience Ltd est connu comme un leader de la modélisation géologique 3D dans le domaine minier. Sa contribution au projet, en nous ouvrant sa plateforme, en termes de temps de personnel ainsi qu'en nous fournissant les données du camp minier de Lalor, Snow Lake, Manitoba appartenant à la compagnie Hudbay, est essentielle. 

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.