Avancement de l'informatique accessible par la prise en compte de son utilisation en situation réelle

 

Karin Moffatt

Université McGill

 

Domaine : technologies de l'information et des communications

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2012-2013

La structure démographique de la population mondiale évolue, conduisant à un vieillissement prononcé de la société. Parallèlement, les données et les services (par exemple les services gouvernementaux, la gestion des services d'utilité publique et les services bancaires) sont de plus en plus transférés sur l'Internet. Il est donc plus important que jamais de rendre accessibles les systèmes informatiques à tous les segments de la société.

Le vieillissement entraîne un spectre étendu de pertes de capacité cognitive et motrice, qui peut diminuer la capacité des gens à effectuer facilement des tâches de sélection. Ces pertes de capacité peuvent augmenter la fréquence d'erreurs de sélection chez les personnes plus âgées et peuvent rendre la correction de ces erreurs plus difficiles. La correction des erreurs est souvent ignorée dans les études en laboratoire, du fait qu'elles sont exclues des méthodes expérimentales standards de comparaison des techniques d'interaction.

Cette étude vise à améliorer notre compréhension de l'exécution des tâches de sélection en examinant la fréquence des erreurs et comment les usagers corrigent leurs erreurs. Des techniques d'interaction seront mises à la disposition d'usagers en situation réelle afin de déterminer si les avantages observés en laboratoire seront également observés sur le terrain. Des adultes plus âgés et plus jeunes seront inclus dans l'étude afin de discerner quels résultats dépendent de l'âge et lesquels s'appliquent à l'ensemble de la population.