Caractérisation du protéome associé à des loci génétiques d'intérêt

 

François Robert

Université de Montréal

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2015-2016

Durant la dernière décennie, l'étude de la régulation génique a fait des progrès spectaculaires. Ces avancées sont la conséquence d'innovations technologiques ayant permis d'aborder la question de façon globale. En effet, il est maintenant possible grâce à des techniques de pointe d'obtenir une cartographie complète des sites de liaison d'une protéine sur l'ensemble des gènes. Nous avons donc aujourd'hui une meilleure connaissance des réseaux de régulation impliquant des facteurs clés de la régulation génique. De plus, d'autres technologies génèrent une liste grandissante de variations génétiques liées à des pathologies. La localisation de plusieurs de ces variations suggère qu'elles affectent la régulation génique. Mieux comprendre les conséquences de ces variations génétiques sur la régulation des gènes constitue l'un des principaux défis de la recherche biomédicale moderne.

Malheureusement, cette recherche souffre du manque d'outils permettant l'étude fonctionnelle de ces variations génétiques. Le projet décrit ici vise à développer une méthodologie qui permettra de pallier à ces limitations techniques. Nous proposons de développer une méthode, L-BioID, qui permettra de déterminer l'ensemble des protéines associées à un gène défini. L-BioID sera d'abord développée chez l'organisme modèle qu'est la levure avant d'être transposée dans les cellules humaines où elle permettra de mieux comprendre la régulation de gènes importants, ainsi que l'impact des différentes variations génétiques sur ces derniers.