Communications coopératives et architectures de perception augmentée pour la prévention d'accidents sur la route

 

Jihene Rezgui

Collège de Maisonneuve

 

Domaine : technologies de ll'information et des communications

Programme de recherche pour les enseignants de collège

Concours 2015-2016

Dans ce projet, nous proposons de développer des technologies plus efficaces pour la sécurité active véhiculaire. Les systèmes de sécurité active sont ceux dont l'action commence quelques secondes jusqu'à quelques dixièmes de secondes avant l'avènement d'un accident, afin de le prévenir ou le mitiger. L'idée est que les véhicules se transmettent des informations sur leur environnement proche afin d'étendre leur perception de l'environnement pour pouvoir évaluer les situations de manière  autonome pour chaque véhicule. Même si récemment la suite des standards de communication 802.11p/DSRC a été développée spécifiquement pour les communications véhiculaires, il reste que des problèmes de fiabilité de transmission persistent, notamment en présence de forte densité véhiculaire.

L'objectif du projet de garantir un très haut niveau de fiabilité des informations transmises par les véhicules qui utilisent la technologie DSRC a trait à de courts délais de transmission. À terme, les véhicules réagiront beaucoup plus rapidement en cas de danger et seront plus alertes à des conditions circonstancielles comme l'état de la chaussée en hiver, les opérations de déneigement, le marquage défectueux, etc. Ces échanges d'informations devront se faire non seulement de manière rapide, mais également sécurisée. Pour atteindre la privauté d'un véhicule, le défi est d'identifier les communications provenant d'un véhicule malveillant qui se fait passer pour un autre véhicule en forgeant une fausse identité et en transmettant de fausses informations.

Notre démarche consistera donc à agir sur les systèmes de communications embarqués pour déjouer un malfrat et améliorer la perception globale de la route.