Communications coopératives réalistes pour les réseaux sans fil

 

Mai Vu

Université McGill

 

Domaine : technologies de l'information et des communications

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2010-2011

Les communications sans fil ont transformé notre vie quotidienne, mettant à notre disposition une largeur de bande sans précédent. La coopération parmi les utilisateurs répartis émerge comme une stratégie nécessaire à leur modernisation. Les recherches dans ce domaine mettent souvent l'accent sur le gain de performance dû à la coopération, mais négligent les coûts de signalisation et coordination. La candidate propose une étude réaliste de la communication coopérative en considérant le compromis entre le gain et ces coûts additionnels. Ce projet propose une analyse théorique de ce compromis, suivie de la conception d'algorithmes de coopération distribués à faible complexité, robustes à la disponibilité partielle d'information sur le canal sans-fil. Les résultats envisagés seront directement applicables aux réseaux sans fil modernes.

La candidate se trouve dans une position de force pour mener ce projet. Ses travaux de doctorat sur les systèmes sans-fil (MIMO) et son travail postdoctoral sur les réseaux sans fil garantissent une base de connaissances solide. À McGill, elle a obtenu une subvention à la découverte du CRSNG pour l'étude des réseaux sans-fil cognitifs. Elle a également réussi à co-superviser un étudiant à la maîtrise dès sa première année à McGill, avec pour résultats 2 articles acceptés dans des conférences et un soumis à un journal. La candidate travaille dans un environnement très favorable, avec une expertise complémentaire, une charge d'enseignement réduite, des fonds de démarrage, un nouveau laboratoire sans fil, et un serveur financé par la FCI pour la simulation de réseaux de communication.