Courbes J-holomorphes et rigidité en topologie symplectique et en physique-mathématique

 

François Lalonde

Université de Montréal

 

Domaine : structures abstraites

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2013-2014

Ce projet se propose l'étude de la rigidité des structures quantiques Lagrangiennes définies à l'aide des courbes pseudo holomorphes, du point de vue de la catégorification. Motivé en partie par des considérations physiques, ce nouveau paradigme de la catégorification est familier aux chercheurs en topologie de basse dimension, en particulier en théorie des noeuds.

Cependant, seulement très récemment il a commencé à avoir aussi un impact sur la topologie des sous-variétés Lagrangiennes, en particulier, à travers l'étude des propriétés des cobordismes Lagrangiens. Ces très nouveaux développements se trouvent à la base de notre projet.