Couverture globale d'options à long-terme en assurance

 

Frédéric Godin

Université Laval

 

Domaine : structures abstraites

Programme : Établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2016-2017

Les compagnies d'assurance-vie émettent à leurs clients des rentes variables assorties de garanties prenant la forme d'options financières à long-terme. La couverture d'options à long-terme est d'une importance cruciale pour les assureurs; des pratiques de couverture inadéquates pourraient entraîner d'importantes difficultés financières ou même la faillite. Le présent projet vise à développer une méthode de couverture robuste et efficace s'appliquant aux options à long-terme afin de faire face au risque. Ce problème est peu étudié dans la littérature étant donné que la majorité des options transigées sur les marchés ont une maturité à court-terme. Afin d'effectuer la couverture, nous proposons d'adapter le paradigme de couverture globale de Schweizer (1995) au cas d'options à long-terme où les risques de taux d'intérêt et d'équité sont considérés. Cette approche innovatrice n'a pas encore été utilisée dans la littérature. Celle-ci permettrait d'améliorer l'approche utilisée dans Coleman et al (2006) qui utilise la minimisation de risque locale de Föllmer & Schweizer (1988).

La méthode de couverture globale a le potentiel d'être plus performante que la méthode locale étant donné que, contrairement à cette dernière, elle permet l'optimisation conjointe des décisions de rebalancement du portefeuille de couverture. Plusieurs simulations numériques seront effectuées afin de vérifier si la méthode de couverture globale surpasse bel et bien la méthode de minimisation de risque locale dans le contexte de couverture d'options à long-terme. Ce projet nécessitera l'implication de deux étudiants à la maîtrise pendant deux ans à temps plein. Ils devront apprendre le fonctionnement des méthodes de gestion quantitative des risques en assurance.