Développement d'un recouvrement antimicrobien pour des sacs d'emplettes réutilisables et recyclables en polymère textile

 

Diego Mantovani

Université Laval

 

Domaine : matériaux

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2010-2011

La recherche de nouvelles avenues pour favoriser le développement durable et réduire la pollution a provoqué l'interdiction progressive des sacs d'emplette conventionnels en polyéthylène en faveur de sacs réutilisables, en plastique ou en tissus. Cependant, l'utilisation de plus en plus fréquente de sacs réutilisables a soulevé une autre problématique de contamination bactérienne, liée à leurs utilisations multiples et variées.

D'autre part, les progrès en matière de recherche de matériaux bioactifs, particulièrement de recouvrements de surfaces, permettent d'envisager concevoir un recouvrement antibactérien résistant, non toxique, adapté au contact alimentaire et biodégradable. Ce projet original qui unira de travaux de recherche de pointes à des besoins quotidiens et des défis élevés. 

La revue de littérature en matière de recouvrements antibactériens a permis d'identifier la chitosane, polymère naturel abondant et non-toxique et au comportement antibactérien, comme candidate potentielle pour ce recouvrement. La possibilité de la traiter par plasma, ainsi que de lui adjoindre d'autres éléments antibactériens ou additifs, permet d'espérer obtenir un revêtement adhérent et résistant.

Les travaux proposés consisteront donc à développer un procédé de déposition et de polymérisation d'un composé de chitosane, avec ou sans additifs, antibactériens ou non, à le caractériser et l'optimiser pour obtenir des propriétés mécaniques (résistance à l'abrasion, au frottement, à la torsion) et biologiques (propriétés bactéricides en fonction du temps, innocuité) appropriés.