Dynamique des peuplements de peuplier faux-tremble (Populus tremuloïdes)

 

Francine Tremblay

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2015-2016

Le peuplier faux-tremble (Populus tremuloïdes Michx.) est l'espèce la plus largement répandue et le seul feuillu présent sur l'ensemble du continent nord-américain. La capacité de cette essence à dominer les premières étapes de la succession et à se maintenir le long d'un gradient secondaire est liée essentiellement à son mode de propagation végétatif par drageonnement racinaire. Le drageonnement lui permet d'envahir rapidement les milieux perturbés. Il implique également qu'un seul individu peut potentiellement dominer un peuplement, entièrement composé de tiges génétiquement identiques.

Le projet vise à mieux comprendre la nature des mécanismes qui contrôlent la dynamique naturelle des peuplements de tremble, leur capacité à se régénérer, à demeurer productifs et à se maintenir dans le paysage à court et à plus long termes. Le projet aborde la problématique à deux échelles; à l'échelle de l'arbre et du peuplement, il vise à comprendre; i) les relations entre le mode recrutement et la diversité génétique des peuplements, ii) les relations entre le drageonnement, le greffage racinaire et la structure clonale du tremble, iii) la nature des échanges physiologiques via les liens racinaires et leur impact sur la synchronicité de la réponse des tiges interconnectées. À l'échelle du paysage; i) comprendre comment la diversité et la structure génétique du peuplier faux-tremble ont été modulées par les facteurs historiques tels que les migrations et les flux géniques suite à la recolonisation postglaciaire ; ii) établir les liens entre le climat et le régime de perturbations (feu, épidémies d'insectes) et la structure et la diversité clonales) des peuplements de peuplier faux tremble.