Effet d'un environnement aqueux sur la tenue en fatigue des aciers à transformation de phase induite par la plasticité

 

Myriam Brochu

École Polytechnique de Montréal

 

Domaine : matériaux

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2015-2016

Les métaux peuvent être composés de phases métastables sujettes à la transformation dès qu'une énergie est introduite dans le système. Par exemple, l'austénite métastable se transformera en martensite fraîche sous l'effet d'une déformation plastique. Cette transformation, communément appelée effet TRIP, permet d'améliorer la ductilité et la ténacité des aciers. Dans les pièces fissurées, les principaux avantages de cette transformation sont de consommer de l'énergie mécanique et d'induire des contraintes de compression qui ferment les fissures. C'est le gain de volume qui accompagne le changement de phase qui produit ce dernier effet. D'autre part, la martensite fraîche résultant de la transformation est susceptible à la fragilisation à l'hydrogène lorsqu'il y a corrosion. Il apparaît donc novateur d'étudier, en milieux aqueux, le comportement en fatigue de ces matériaux.

Les objectifs spécifiques de ce projet visent à comprendre, pour ces matériaux, les mécanismes d'endommagement par fatigue et leur relation avec la microstructure et l'environnement. Une telle recherche détaillée s'attaquant à des défis multidisciplinaires en génie mécanique, en science des matériaux et en électrochimie, n'a pas encore été effectuée.

Mon équipe de recherche a récemment développé une variété de stratégies expérimentales et d'analyse qui seront mises à profit. Ce projet contribuera à la formation d'un ingénieur hautement qualifié (1MS) et de 2 stagiaires qui acquerront des compétences dans les domaines mentionnés. Cette expertise est prisée au Québec, notamment par les industries dans les domaines du transport et de l'énergie qui sont soucieux de diminuer la masse et de prolonger la durée de vie de leurs ouvrages.