Étude des pratiques commerciales des industriels visant à développer des produits santé ou améliorés en cohérence avec le marché de consommation au Québec

 

Chercheure responsable

Joanne Labrecque, HEC Montréal

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche orientée en partenariat : préservation et amélioration de la valeur nutritive des aliments (2e concours)

Concours 2013-2014

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 166 500 $

Partenaires financiers

  • Fondation des maladies du coeur et de l'AVC du Québec et Visé santé
  • Fonds de recherche du Québec  Santé
  • Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux

Équipe de recherche

  • Maurice Doyon, Université Laval
  • Jean-Claude Dufour, Université Laval
  • Véronique Fournier, Fondation INITIA
  • Mathilde Gollety, Université Paris 2
  • Jane Kolodinsky, Université de Vermont
  • Joanne Labrecque, HEC Montréal
  • Martin Lemire, Groupe Edikom
  • Stéphane Maisonnas, Audencia Nantes Ecole de Management
  • Paul Paquin, Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels

Ce projet de recherche analyse :

  1. L'offre et les pratiques d'innovation desindustriels et de mise en marché de produits à valeur nutritive améliorée;
  2. Identifie les déterminants des stratégies santé des consommateurs de différentes générations.

Objectifs

Les principaux objectifs des 3 volets de recherche sont :

Volet I :

  1. Comprendre le contexte et la démarche d'innovation de produits à valeur nutritive améliorée;
  2. Identifier les facteurs de succès et d'insuccès spécifiques à l'innovation et à la mise en marché de produits à valeur nutritive améliorée.

Volet II :

  1. Identifier les attributs santé importants et considérés par les consommateurs de différentes générations dans leurs choix alimentaires;
  2. Identifier les antécédents des stratégies santé.

Volet III :

  1. Évaluer le consentement à payer pour des produits dont la valeur nutritive améliorée repose sur le retrait d'ingrédients.

Résultats attendus

Ce programme de recherche permettra d'établir l'adéquation entre la définition de l'aspect santé (critères utilisés pour évaluer l'aspect santé d'un aliment ou d'un produit transformé) par les industriels et les consommateurs (Québec, É.-U., France). Les facteurs de succès et les opportunités de marché pour les produits à valeur nutritive améliorée en lien avec la santé seront identifiées et ce, tant sur le marché local qu'à l'exportation. Les déterminants des stratégies des consommateurs pour inclure l'aspect santé dans leur alimentation seront identifiés ainsi que les combinaisons les plus fréquentes (selon les générations et les pays). La propension de payer des consommateurs pour des vecteurs associés à des produits santé sera déterminée.

Retombées escomptées

Cette étude mettra à la disposition de tous les intervenants et entreprises des données stratégiques essentielles pour maximiser les efforts à l'innovation et la portée des programmes de sensibilisation à la santé. Un guide des meilleures pratiques sera rédigé et mis à la disposition des entreprises. Les retombées devraient concrètement se traduire par :

  1. Une amélioration de la compétitivité des entreprises;
  2. Un taux de succès de lancement de produits à valeur santé améliorée supérieur;
  3. Une réduction du coûts/bénéfices de mise en marché en raison d'un marketing mieux ciblé;
  4. Un ciblage plus précis des campagnes de sensibilisation visant les différentes générations à une saine alimentation;
  5. Des pistes d'intervention pour les organisations;
  6. Le développement de l'expertise et de la relève sur ce sujet au sein de départements universitaires.

Appel de propositons

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.