Hydrogéologie des régions nordiques : étude d'un petit bassin versant pergélisolé à Umiujaq au Québec nordique

 

Jean-Michel Lemieux

Université Laval

 

Domaine : environnement

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2012-2013

L'alimentation en eau potable au Québec nordique est une problématique majeure. Les sources présentement utilisées sont les lacs et les rivières qui sont vulnérables à la contamination et au gel. Les eaux souterraines ne souffrent habituellement pas de ces limitations. Il s'agit cependant d'une ressource limitée en régions froides en raison de la présence du pergélisol qui immobilise l'eau souterraine sous forme de glace de sol et limite la recharge des aquifères. Toutefois, le réchauffement climatique observé aux hautes latitudes à l'origine du dégel du pergélisol entraîne un potentiel accru pour l'exploitation des aquifères. En effet, l'eau piégée sous la forme de glace de sol est libérée et la recharge est accrue. L'estimation de la disponibilité des ressources en eau souterraine est toutefois hasardeuse puisque le pergélisol et l'eau souterraine forment un système dynamique complexe très sensible aux changements climatiques. Ainsi, afin de mieux prévoir l'évolution des ressources en eau souterraine, il faut avoir une compréhension approfondie de la dynamique des systèmes aquifères dans un environnement pergélisolé.

Le principal objectif du présent projet est de réaliser une étude hydrogéologique d'un petit bassin versant en zone de pergélisol discontinu situé près de la communauté inuite d'Umiujaq en Hudsonie. En outre, la caractérisation de ce bassin versant et son suivi à long terme me permettront de développer et de vérifier des modèles mathématiques d'évolution des ressources en eau souterraine et du pergélisol dans un contexte de réchauffement climatique.