Identification de nouveaux facteurs de virulence du virus herpès simplex de type 1

 

Roger Lippé

Université de Montréal

 

Domaine : organismes vivants

Programme : projet de recherche en équipe

Concours 2017-2018

Le virus herpès simplex de type 1 (VHS-1) est le prototype d'une famille de virus qui infectent de nombreux animaux incluant les humains. Il est malheureusement impossible d'éradiquer le VHS-1 car latent dans l'hôte qu'il infecte et se réactivant sous diverses conditions mal définies au plan moléculaire. Plusieurs gènes du VHS-1 altèrent sa propagation mais d'autres paramètres régulent sa virulence, notamment la réponse immunitaire. Un autre aspect est la composition protéique des particules virales, qui varie quantitativement entre celles-ci.

L'objectif de ce projet est d'examiner l'importance de cette variabilité sur la virulence du virus, i.e. sa propagation dans l'hôte. Nos résultats indiquent déjà que certaines composantes virales sont stables alors que d'autres protéines varient significativement d'un virion à l'autre et que cette variabilité influence l'infectivité du virus en culture cellulaire. Toutefois, nul ne sait si cela se traduit par des changements de virulence dans l'hôte. Parallèlement, on ignore si les protéines cellulaires qui sont incorporées au virus mature contribuent également à la virulence du VHS-1.

Le présent projet explore ces questions fondamentales et permettra de définir quantitativement comment l'abondance relative des protéines virales et cellulaires de ce virus est un déterminant important pour sa propagation. Une telle découverte nous permettra ensuite d'examiner l'impact sur la pathogénicité du virus de la cellule hôte, qui contribue potentiellement différentes protéines cellulaires aux virions matures, un aspect peu étudié jusqu'à présent. En outre, ces informations pourraient être très pertinentes pour le design de futurs vaccins et ainsi être d'intérêt pour un grand nombre de chercheurs.