Identification de nouveaux régulateurs de la voie Ras/MAPK à l'aide d'une nouvelle approche protéomique

 

Philippe Roux

Université de Montréal

 

Domaine : organismes vivants

Programme : projet de recherche en équipe

Concours 2017-2018

De nombreuses fonctions cellulaires, tel que la croissance, la survie, la différenciation, la prolifération et la migration, sont régulées par une voie de signalisation nommée MAP kinase (Mitogen-Activated Protein kinase). De ce fait, la dérégulation de cette voie est liée à un grand nombre de maladies, notamment le cancer, les troubles inflammatoires, les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies neuro-dégénératives et diverses anomalies congénitales. Bien que les principaux constituants de cette voie soient connus, notre compréhension de la façon par laquelle la voie MAP kinase est régulée quantitativement dans l'espace et le temps reste incomplète, et un tableau complet de ses nombreux régulateurs positifs et négatifs fait toujours défaut.

Notre objectif principal est de développer une approche en protéomique de pointe qui fournira un aperçu sans précédent de la régulation de la voie MAP kinase. Les régulateurs nouvellement identifiés seront caractérisés à l'aide de méthodes établies in vitro et de modèles in vivo de la signalisation de cette voie. Ces connaissances nous permettront non seulement de mieux comprendre le fonctionnement normal de la voie MAP kinase, mais aussi d'apporter des informations importantes sur les causes de sa dérégulation dans diverses pathologies. Ces avancées seront d'autant plus importantes que plusieurs molécules inhibitrices de la voie MAP kinase sont actuellement approuvées ou en cours d'évaluation clinique pour le traitement du cancer, de l'inflammation et d'autres maladies.