Interactions entre eumélanine et ions: une approche bioélectronique

 

Clara Santato

École Polytechnique de Montréal

 

Domaine : nature et interactions de la matière

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

Les mélanines représentent une classe importante de matériaux fonctionnels bio organiques. Elles sont présentes chez les plantes et les animaux. Elles possèdent des propriétés physiques et chimiques qui les rendent uniques dans la biosphère. Au sein du corps humain, elles sont présentes dans différentes régions: peau, cheveux, yeux, oreille interne et cerveau. Les fonctions proposées des mélanines vont de la photo protection à la photosensibilisation et thermorégulation. Ces molécules sont donc importantes, des points de vue biologique et médical. D'autre part, un nombre croissant de scientifiques dans les domaines de la science des matériaux et de l'électronique organique, s'intéresse aux mélanines en raison des propriétés physiques et chimiques extrêmement intéressantes de ces matériaux. Les mélanines sont photoconductrices à l'état solide, présentent une absorption dans les domaines Ultraviolet et Visible et montrent une conversion non radiative proche de l'unité de l'énergie des photons absorbés et elles s'associent très fortement à plusieurs ions métalliques.

Dans ce projet, nous proposons d'étudier les interactions entre l'eumélanine (la forme de mélanine la plus fréquente dans le corps humain) et les ions (en particulier Fe(II) et Fe(III)) en utilisant une configuration expérimentale innovatrice de type "transitor organique électrochimique". Le but ultime du projet est de comprendre l'action protectrice de l'eumélanine vis à vis du stress oxydatif exercé par ces ions. Dans notre hypothèse, l'eumélanine serait donc un bon candidat pour modifier la surface des "stents" utilisés lors des interventions cardiaques.