Le traitement nonlinéaire de l'information sensorielle dans le système vestibulaire et ses conséquences sur le comportement

 

Kathleen Elizabeth Cullen

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2010-2011

Nous faisons confiance à nos cinq sens pour toutes nos activités dans la vie de tous les jours. Des déficiences sensorielles partielles ou totales telles que la surdité ou la cécité nuisent au traitement de l'information sensorielle par le cerveau. Nous voulons comprendre les mécanismes par lesquels la variabilité neuronale et les réponses nonlinéaires des neurones telles que les oscillations où les bouffées régissent le traitement de l'information sensorielle menant au comportement.

Pour ce faire, nous proposons d'étudier un modèle animal relativement simple : le système vestibulaire du singe. Nous proposons une approche intégrative et multidisciplinaire qui requiert une collaboration étroite entre deux chercheurs productifs qui apportent chacun leurs compétences : l'électrophysiologie et le comportement animal d'une part; la modélisation sur ordinateur et l'analyse quantitative de données expérimentales d'autre part. Nous pensons que cette approche multidisciplinaire nous permettra de dégager des mécanismes généraux qui pourront s'appliquer à une multitude d'organismes y compris l'être humain et nous aidera à mieux diagnostiquer et soigner les déficiences sensorielles.

Nos laboratoires de recherche sont très bien équipés et donneront un environnement multidisciplinaire pour les étudiants de premier et deuxième cycles ainsi que le(la) post-doctorant(e) participant au projet de recherche.