Les décharges d'eau souterraine : des sources invisibles et continues de carbone et d'alcalinité à l'océan côtier

 

Gwénaelle Chaillou

Université du Québec à Rimouski

 

Domaine : environnement

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2014-2015

Les décharges d'eau souterraine sont des voies de transport de carbone à l'océan côtier encore mal évaluées et peu ou pas considérées dans les modèles biogéochimiques globaux. Alors que le rôle de puits ou sources de carbone des écosystèmes côtiers nordiques est encore mal évalué, ces décharges invisibles pourraient significativement contribuer aux fortes pCO2 et aux flux de CO2 vers l'atmosphère observées dans nos eaux côtières. Quel rôle les décharges d'eau souterraine jouent-elles dans le contrôle du carbone inorganique dissous (DIC) et de l'alcalinité totale (TA) à l'océan côtier ? est la question centrale du présent projet.

Pour y répondre, nous nous appuierons sur: 1) l'identification des sources de DIC qui transite à travers les sédiments perméables d'une plage; 2) la connaissance des mécanismes biogéochimiques qui contrôlent la transformation du DIC au cours de son transit; et 3) l'évaluation des flux de DIC et TA ainsi exportés. Deux objectifs spécifiques seront traités.

Nous évaluerons tout d'abord les contrôles hydrologique et biogéochimique sur la dynamique du DIC dans une plage de sable en milieu nordique; puis nous quantifierons dans la zone de décharge l'importance des eaux souterraines et des eaux porales comme sources de DIC et TA à la colonne d'eau. À long terme, nous souhaitons contraindre la variabilité de ces apports pour les intégrer dans des modèles biogéochimiques. Ce projet contribuera non seulement à une gestion durable des ressources et des écosystèmes littoraux maisaussi à la formation de PHQ avec une solide expertise en chimie de l'environnement.