Les systèmes de régulation à deux composantes comme cibles thérapeutiques pour le traitement des infections causées par les Escherichia coli entéropathogènes

 

Hervé Le Moual

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

Les Escherichia coli entéropathogènes, tel le sérotype O157:H7, causent chez l'humain des diarrhées et colites hémorragiques qui souvent se compliquent en affections sévères et parfois fatales. L'usage des antibiotiques conventionnels est inadéquat puisqu'il semble exacerber la maladie. Comme il n'existe pas de modèle animal adéquat pour le sérotype O157:H7, le pathogène murin Citrobacter rodentium est utilisé comme modèle pour l'étude de ces infections intestinales chez la souris. Les systèmes à deux composantes permettent aux bactéries de s'adapter aux changements environnementaux. Certains de ces systèmes régulent la virulence bactérienne lors de l'infection. 

Nous proposons d'identifier les systèmes de régulation à deux composantes qui sont à la fois exprimés lors de l'infection et impliqués dans la virulence de Citrobacter rodentium. Ces systèmes à deux composantes qui jouent un rôle majeur dans la virulence sont de nouvelles cibles de choix pour le développement de nouveaux agents antibactériens inhibant la virulence. Ce projet va mener au criblage de banques de composés afin d'identifier des inhibiteurs de ces voies de signalisation.

Cette nouvelle approche thérapeutique, qui consiste à inhiber la virulence du pathogène, est particulièrement bien appropriée au traitement des infections à Escherichia coli O157:H7. Ces études seront menées par une équipe de trois chercheurs des Universités McGill et de Montréal. Ce projet de recherche va permettre la formation de deux étudiants gradués et de plusieurs étudiants au 1er cycle d'études.