Méthode de modélisation intégrée permettant l'analyse de la sécurité piétonne aux intersections urbaines

 

Luis Miranda-Moreno

Université McGill

 

Domaine : techniques, mesures et système

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2010-2011

En dépit des nombreux bienfaits de la marche comme mode de transport durable, les risques de collisions et de blessures sont toujours très élevés pour les piétons en milieux urbain. Au Québec, près de la moitié des accidents causant des blessures aux piétons ont lieu sur l'île de Montréal, principalement aux intersections. Afin de mettre en œuvre des programmes de sécurité routière, les autorités locales ont besoin d'outils d'aide à la décision pour les assister, entre autres, dans la priorisation des projets, la prédiction de l'achalandage piétonnier et la conception des intersections.

Ce projet de recherche vise à développer un cadre de modélisation intégrant l'environnement bâti, la géométrie des intersections, l'achalandage piétonnier, et la fréquence et la sévérité des collisions dans l'analyse de la sécurité piétonne. Ces éléments n'ont jamais été examinés simultanément. Une connaissance approfondie des relations complexes liant ces facteurs permettrait d'améliorer l'efficacité des contre-mesures.

Les objectifs spécifiques de cette étude sont : (i) développer une méthodologie pour créer un modèle où l'achalandage piétonnier aux intersections est fonction de l'environnement bâti; (ii) développer et intégrer des modèles de prédiction de la fréquence et de la gravité des collisions; (iii) concevoir une étude de simulation afin d'évaluer la qualité des modèles et comparer l'efficacité de différents scénarios d'interventions visant l'amélioration de la sécurité routière.